Adalolphe de Boulogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Adolphe de Boulogne)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adalolphe de Boulogne
Titre de noblesse
Comte de Boulogne
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Décès
Sépulture
Activité
FeudataireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Enfant

Adalolphe de Boulogne, mort en 933, fut comte de Boulogne de 918 à 933.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adalolphe était le fils de Baudouin II « le Chauve », comte de Flandre, et de son épouse Ælfthryth. Il est parfois nommé à tort Adolphe ; le vrai nom serait plutôt Æthelwulf, porté par le roi du Wessex Æthelwulf, son arrière-grand-père maternel.

À la mort de son père, il reçut les comtés de Boulogne (le Boulonnais) et de Thérouanne (le Ternois). Il aurait également détenu le comté de Saint Pol, l'abbaye de Saint-Bertin et la terre de Guînes[1]. La même année, il fut fait abbé laïc de Saint-Bertin. En 924, Hugues le Grand le chargea de négocier auprès du roi anglais Æthelstan la main de sa sœur Eadhild.

Il combattit les Vikings et participa à la victoire de Fauquembergues, mais ne put empêcher le danois Siegfried de s'emparer du comté de Guînes, qui devint un fief vassal de la Flandre.

Il mourut le , laissant deux fils qui furent déshérités par leur oncle Arnoul Ier de Flandre. Le second, également nommé Arnoul, se révolta en 964 et parvint à récupérer le fief paternel.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Du Chesne, cité dans les sources, p. 8