Adolphe d'Houdetot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adolphe d'Houdetot
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Le HavreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Fratrie
Charles d'Houdetot
Élisabeth d'Houdetot (d)
Frédéric Christophe d'Houdetot
Césarine d’Houdetot
Constance Jeanne Stéphanie d'Houdetot (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

César François Adolphe d'Houdetot (Le Havre, -Le Havre, ) est un écrivain français, auteur de nombreux ouvrages sur la chasse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de César Louis d'Houdetot, il entre dans l'administration sous Louis-Philippe et devient receveur particulier dans l'administration des finances au Havre. Il prépare en 1848 les mesures d'embarquements du Roi et de la Reine qui seront le sujet de son ouvrage Honfleur et le Havre, huit jours d'une royale infortune (1850).

Ses ouvrages ont été régulièrement réédités jusqu'à nos jours. La dernière édition de son Chasseur rustique, illustrée par Horace Vernet, date ainsi de l'année 2000[1]

Il a aussi participé à l'écriture de la comédie-vaudeville Le Coup de pistolet en 1828 avec Charles de Livry, représenté au Théâtre des Variétés le .

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Coup de pistolet, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Charles de Livry, 1828
  • Types militaires français, 1844
  • Le Tir au pistolet, causeries théoriques, 1844
  • Honfleur et le Havre, huit jours d'une royale infortune, 1850
  • Système-Fontenau pour les armes à percussion. Notice historique sur l'origine et les progrès de cette découverte, avec Eugène Talbot, 1852
  • Le Chasseur rustique contenant la théorie des armes, du tir et de la chasse au chien d'arrêt, en plaine, au bois, au marais, sur les bancs, 1852
  • Dix épines pour une fleur, petites pensées d'un chasseur à l'affût, 1853
  • La petite vénerie ou La chasse au chien courant, dessin d'Horace Vernet, 1855[2]
  • Chasses exceptionnelles, galerie des chasseurs illustres, 1855
  • Le Tir au fusil de chasse, à la carabine et au pistolet, petit traité des armes à l'usage des chasseurs, 1857
  • Braconnage et contre-braconnage, 1858[3]
  • Les Femmes chasseresses, 1859
  • Nouveau porte-amarre, 1862
  • Canon porte-amarres à rayure-fente, 1864

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louise Élisabeth Vigée-Le Brun, Souvenirs de Madame Vigée Le Brun, vol.2, 1869, p. 302[4]
  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 1870, p. 917 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Camille Dreyfus, André Berthelot, La Grande encyclopédie, 1886, p. 307
  • Hippolyte Buffenoir, La Comtesse d'Houdetot: sa famille, ses amis, 1905, p. 20
  • Louis Cario, Charles Régismanset, La pensée française: anthologie des auteurs de maximes du XVIe siècle à nos jours, Mercure de France, 1921, p. 266

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chez Pygmalion. 395 pages. Repris aussi en édition à la demande chez Kessinger Publishing en 2010.
  2. Réédité en 2000 chez Altaïr
  3. Réédité en 1962 chez Visaphone
  4. Louise Vigée-Le Brun donne ici une description physique et morale d'Houdelot : Lire en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]