Adolphe Gumery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adolphe Gumery
Naissance
Décès
Nom de naissance
Adolphe Ernest Gumery
Nationalité
Activité
Lieu de travail
Mouvement
Père
Distinction

Adolphe Gumery[1], né le à Paris 7e[2] et mort dans la même ville le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolphe Gumery est le fils du sculpteur Charles Gumery[2]. Après des études au lycée Henri IV, il entre en 1882 à l'École nationale des beaux-arts où il est l'élève de Gustave Boulanger et Jules Lefebvre, et fréquente Émile Zola, se rendant notamment aux Soirées de Médan[3].

Il est l'ami de Raymond Woog avec qui en 1910 il effectue un voyage en Espagne dans le cadre de la course Paris-Madrid[4]. Il rencontre Georges Izambard en 1912 à la chartreuse de Neuville-sous-Montreuil, où il passe l'été comme d'autres artistes avec sa famille.

Il va fréquemment à Yport durant la Première Guerre mondiale et peint une série de toiles sur les falaises. En 1918, il expose au Salo un grand tableau Portraits sur la plage peint en 1916 qui représente un groupe de peintres et de poètes comme lui en villégiature à Yport, mais cette toile est aujourd'hui disparue[5].

Il est resté un peintre académique, peignant de nombreux portraits, mais aussi des scènes de nature, notamment en Creuse, Normandie, Bretagne et Afrique du Nord, même s'il a fréquenté les peintres d'avant-garde de son époque.

Il est l'un des douze illustrateurs de l' Hommage des artistes à Picquart (1899).

Postérité[modifier | modifier le code]

Depuis le début des années 2000, une association réunit les « Amis du peintre Adolphe Gumery ». Elle expose régulièrement l'œuvre du peintre dans différents Salons et expositions et a également organisé deux retrospectives consacrées exclusivement à Adolphe Gumery, l'une en 2002, à la Fondation Taylor dans le 9e arrondissement de Paris et, l'autre en 2006, à la Mairie du 16e arrondissement de Paris, d'où est originaire la famille du peintre. Il habitait au 56, rue de Passy (plaque dans la cour).

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Portrait de Joris-Karl Huysmans, 1884)
La grande falaise d'Yport, 1915.

De nombreuses œuvres sont conservés dans des collections publiques françaises et étrangères.

Un site Internet, tenu par l'Association des Amis du peintre Adolphe Gumery, présente de nombreuses œuvres d'Adolphe Gumery[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né « Adolphe Ernest Gumery ».
  2. a et b Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance n° 7/499/1861. Père : Alphonse Charles Gumery, statuaire.
  3. http://gumery.free.fr/2.htm
  4. Services culturels de la mairie du 16e arrondissement de Paris, Vie et œuvre d'Adolphe Gumery
  5. Marie-Hélène Desjardins, Des Peintres au pays des falaises, 1830-1940, éditions des Falaises, 2004. (ISBN 9782848101651).
  6. « Musée de Narbonne : catalogue descriptif et annoté des peintures et sculptures / par Louis Berthomieu,catalogue descriptif et annoté des peintures et sculptures... », sur Gallica, (consulté le 8 septembre 2020).
  7. http://gumery.free.fr/1.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel