Adolphe Deloffre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adolphe Deloffre
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

Louis Michel Adolphe Deloffre est un chef d'orchestre et un violoniste français, né le à Paris et mort le à Paris. Il travailla principalement entre Paris et Londres. Sa renommée vient du fait qu'il a créé plusieurs opéras, notamment ceux de Charles Gounod et de Georges Bizet.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est le père d'Adolphe Deloffre, ancien violoniste et guitariste, qui l'initia à la musique en premier. Son talent pour la musique fut reconnu par ses enseignants tel que Bellon, Lafont et De Baillot. Avec un ami compositeur, Louis-Antoine Jullien, il quitte Paris pour Londres, où il devient premier violon du Her Majesty's Theatre, alors dirigé par Michael William Balfe. Il joue également dans plusieurs orchestres londoniens renommés. Finalement il rentre à Paris en 1851, où il s'installe définitivement avec sa femme, Pilet, une pianiste reconnue.

En 1852, il remplace Auguste Francis Placat comme chef d'orchestre principal du Théâtre-Lyrique, lui-même successeur d'Alphonse Varney. Il conservera le poste qu'il gardera jusqu'à sa mort. Il y dirige plusieurs œuvres de Mozart : Les Noces de Figaro en mai 1858, L'Enlèvement au sérail en mai 1859, Così fan tutte en mars 1863, La Flûte enchantée en février 1865 et Don Giovanni en 1866.

Il y crée surtout quelques-uns des plus grands opéras français de la seconde partie du XIXe siècle parmi lesquels :

Engagé à l'Opéra-Comique, il y créa entre autres :

Il dirigea aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]