Adolphe Caze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adolphe Caze
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Adolphe Caze est un homme politique français né le à Toulouse (Haute-Garonne) et décédé le à Toulouse.

Conseiller à la cour d'appel de Toulouse, il est député de la Haute-Garonne de 1838 à 1839, siégeant dans la majorité soutenant les ministères de la Monarchie de Juillet. Il termine sa carrière comme président de chambre.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Esprit et conférences des lois d'intérêt général qui ont été rendues depuis la Restauration ou qui seront rendues à l'avenir, 1826-1827[1].
  • Poursuites disciplinaires contre M. Lafiteau, avocat au Barreau de Toulouse, à l'occasion d'un article de la Gazette de Toulouse, [suivi de Consultation pour Me A. Lafiteau, 1830[2].
  • Rapport présenté par M. Caze, conseiller a la cour royale de Toulouse au nom de la commission chargée d'examiner le projet relatif au régime pénitentaire (1), 1845[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Esprit et conférences des lois d'intérêt général qui ont été rendues depuis la Restauration ou qui seront rendues à l'avenir ; contenant le précis historique de la législation qui a précédé le projet de chacune de ces lois ; l'exposé des motifs et les rapports des commissions des chambres législatives... par MM. Tajan, auteur du Mémorial de jurisprudence, Adolphe Caze et Camille Messine, avocat à la cour royale de Toulouse. Session de 1826 [-1827] (lire en ligne)
  2. Poursuites disciplinaires contre M. Lafiteau, avocat au Barreau de Toulouse, à l'occasion d'un article de la Gazette de Toulouse, [suivi de Consultation pour Me A. Lafiteau (lire en ligne)
  3. Rapport présenté par M. Caze, conseiller a la cour royale de Toulouse au nom de la commission chargée d'examiner le projet relatif au régime pénitentaire (1) (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]