Adolphe Astruc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astruc.
Adolphe Astruc
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Adolphe Mardochée AstrucVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur‎
Chevalier des Palmes académiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Adolphe, Mardochée Astruc, né le à Bordeaux et mort le à Argelès-sur-Mer, est un comptable, arbitre de commerce, rabbin et militant associatif français.

Adolphe Astruc se marie avec la fille d'un riche banquier de Perpignan et s'installe, en 1875, comme comptable à Rivesaltes, puis à partir de 1878 à Perpignan, où il est également arbitre de commerce. Juif, il est victime, à la fin du XIXe siècle, d'attaques antisémites dans la presse locale. Le département des Pyrénées-Orientales n'ayant pas de rabbin en résidence, Adolphe Astruc fait office de rabbin lors de cérémonies de la communauté juive locale.

Républicain convaincu, proche du parti radical-socialiste sans pour autant jamais briguer de mandat électif, il participe activement à la vie de la cité, engagé dans de nombreuses causes : création d'un cimetière israélite à Perpignan (1879), création d'un Monument aux morts après la première Guerre mondiale et bien d'autres. Albert Bausil dit de lui qu'il est « trésorier de toutes les associations philanthropiques, religieuses et savantes » du département.

Sa principale action prend pour cadre l'Association polytechnique des Pyrénées-Orientales (membre de la Ligue de l'enseignement), dont il occupe successivement tous les postes à responsabilités, dont celui de président. Pour son œuvre, il obtient les Palmes académiques et la Légion d'honneur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Madeleine Souche, « Astruc (Adolphe, Mardochée) », dans Nouveau Dictionnaire de biographies roussillonnaises 1789-2011, vol. 1 Pouvoirs et société, t. 1 (A-L), Perpignan, Publications de l'olivier, , 699 p. (ISBN 9782908866414).