Adolphe-Philippe Caron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caron.
Adolphe-Philippe Caron
Joseph-Philippe-René-Adolphe Caron.jpg

L'hon. Josep-Philippe-René-Adolphe Caron

Fonction
député de la chambre des communes du Canada
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Parti politique
Père
Palmarès
Distinction
chevalier commandeur de l'ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Joseph-Philippe-René-Adolphe Caron (24 décembre 1843 - 20 avril 1908), est un avocat et un homme politique canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Québec (ville), fils du juriste et homme politique René-Édouard Caron, il est surtout connu pour le rôle qu'il a joué dans la rébellion du Nord-Ouest en 1885 en tant que ministre de la milice et de la défense du Canada sous le gouvernement de Sir John A. Macdonald.

Conservateur, Caron fut élu à six reprises à la Chambre des communes du Canada, d'abord lors d'une élection partielle en 1873 pour le district électoral de Québec, puis de nouveau en 1878, 1880, 1882 et 1887. En 1891, il est élu représentant du district de Rimouski, et en 1896 à Trois-Rivières.

De 1892 à 1896, il officie comme Postier général du Canada.

Il décède à Montréal à l'âge de 64 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fonds René-Adolphe Caron (P23) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).