Adolphe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Adolf.

Sur les autres projets Wikimedia :

Adolphe est un nom propre qui peut désigner :

Sens et origine[modifier | modifier le code]

Adolphe dérive des termes proto-germaniques *aþalaz (« noble ») et *wulfaz (« loup »), avec donc comme sens global « loup noble ».

Prénom[modifier | modifier le code]

Il a connu en France un déclin rapide depuis 1915 et surtout 1920, la Seconde Guerre mondiale et la chute d'Adolf Hitler ne produisant pas de réelle accélération du phénomène, contrairement à une idée répandue[1],[2],[3]. On notera toutefois que sa forme germanique Adolf a bénéficié en France, avec 20 occurrences, d'un regain opportuniste limité entre 40 et 44.

Variantes en français[modifier | modifier le code]

On relève les formes féminines Adolphie et Adolphine[4].

Variantes linguistiques[modifier | modifier le code]

  • allemand, tchèque, islandais, finlandais, polonais, néerlandais, norvégien, slovène, slovaque : Adolf
  • anglais, Ad, Adulfus, Dolf, Dolph, Dolphus, etc.
  • espagnol, espéranto et italien : Adolfo
  • latin : Adolfus
  • lituanien : Adolfas
  • russe : Адольф

Saints des Églises chrétiennes[modifier | modifier le code]

Souverains et nobles[modifier | modifier le code]

Patronyme[modifier | modifier le code]

Adolphe est aussi un patronyme, porté notamment par :

Arts et lettres[modifier | modifier le code]

Odonyme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prénom Adolphe », sur prenom.com (consulté le 12 avril 2014)
  2. « Prénom Adolphe », sur tous-les-prenoms.com (consulté le 22 août 2012).
  3. « Prénom Adolphe », sur madame.lefigaro.fr (consulté le 22 août 2012).
  4. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse,‎ , 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 7.