Adolfo Costa Du Rels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adolfo Costa Du Rels
Fonction
Ambassadeur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
La PazVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions
Grand-croix de l'ordre du Condor des Andes (d)
Grand-croix de l'ordre d'Isabelle la Catholique‎ ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Adolfo Costa Du Rels (né le à Sucre et mort le à La Paz) est un écrivain et diplomate bolivien, de mère bolivienne et de père français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Il occupa divers postes politiques dans son pays :

  • Ministre du logement (1928)
  • Délégué bolivien auprès de la Société des Nations (1931)
  • Ministre plénipotentiaire en Suisse et auprès du Vatican (1937-1943)
  • Ambassadeur en Argentine (1943-1944)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Hacia el atardecer, 1919
  • El traje del arlequín, 1921
  • Terres embrasées (Tierras hechizadas), 1940
  • Las fuerzas del mal, 1944
  • La Hantise de l'or (El embrujo del oro), 1931
  • Coronel, 1933
  • Les Croisés de la haute mer (Los cruzados de alta mar), 1953
  • Lagune H. 3., 1938
  • Les Étendards du roi (Los Estandartes del Rey), 1956
  • Amalita, 1968
  • Los Andes no creen en Dios, 1973
  • Plata del diablo
  • La Miskki Simi

Décorations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il reçut dans son pays le prix national de littérature en 1976

Hommages[modifier | modifier le code]

Son œuvre Los Andes no creen en Dios fut adaptée au cinéma en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]