Adolf Wilhelm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adolf Wilhelm (Děčín, -Vienne, ) est un philologue allemand, fondateur de l'épigraphie moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie en Autriche et vit en Grèce de 1894 à 1905. Secrétaire de l'Institut archéologique autrichien (1898), il explore pour l'Académie autrichienne des sciences, l'Eubée et visite les côtes de l'Asie Mineure méridionale, particulièrement la Cilicie (1891-1892, 1914 et 1926). Il recueille lors de ses expéditions de nombreuses inscriptions et devient spécialiste des inscriptions de l'Attique.

Il publie régulièrement de nombreux articles sur le sujet dans les Archeologisch-epigraphische Mitteilungen aus Österreich-Ungarn et dans les Anzeigen de Göttingen de 1895 à 1900 et écrit des mémoires annuels dans les Jahreshefte de l'Académie de Vienne.

Professeur à l'Université de Vienne jusqu'en 1933, ami de Maurice Holleaux, il publie aussi dans le Bulletin de correspondance hellénique.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Reisen in Kilikien, avec R. Heberdey, 1896
  • Urkunden dramatischer Aufführungen in Athen, 1906
  • Beiträge zur griechieschen Inschriftenhriftenkunde, 1909
  • Die lokrische Mädcheninschrift, 1911
  • Urkunden aus Messene, 1914
  • Attische Urkunden, 1943
  • Neue Beiträge zur griechieschen Inschriftenhriftenkunde, 1943
  • Griechische Inschriften rechtlichen Inhalts, 1951
  • Akademieschriften zur griechischen Inschriftenkunde, I (1895-1951), II (1895-1937), III (1939-1951)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. Keil, Almanach der Österreichischen Akademie der Wissenschaften no 101, 1951, p. 317-327 (bibliographie complète)
  • G. Daux, Adolf Wilhelm (1864-1950), Revue archéologique XLV, janvier-, p. 47-48
  • Ève Gran-Aymerich, Les Chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 1246-1247 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]