Adolf Strümpell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Strümpell.
Adolf Strümpell
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait photographique d'Adolf Strümpell (1853-1925)

Naissance
Neu-Autz, Gouvernement de Courlande
Décès (à 71 ans)
Leipzig, Saxe
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Profession

Ernst Adolf Gustav Gottfried von Strümpell, né le à Neu-Autz, Courlande et mort le à Leipzig est un médecin interniste et neurologue allemand. Il était le fils du philosophe Ludwig von Strümpell (1812-1899).

Élève de Karl Reinhold August Wunderlich, il prend en 1883 la succession du professeur Erb à Leipzig. Il est titulaire de la chaire de médecine interne à Erlangen à partir de 1886.

Il est l'auteur de nombreux travaux notamment sur la paraplégie spastique héréditaire, décrite également par le Français Lorrain.

Il décrit l'encéphalite aiguë disséminée (EAD) en 1885 et la polymyosite en 1891. En 1898, il complète la description de la pseudo-sclérose de Westphal, une entité dont on fit ultérieurement une forme clinique de la maladie de Wilson[1].

La pierre tombale de Stümpell.

Il fut parmi les premiers au XIXe siècle, à donner une description complète de la spondylarthrite ankylosante, en même temps que le Français Pierre Marie et le Russe Vladimir Bechterew.

Une année après la parution de son Lehrbuch der Speciellen Pathologie und Therapie der inneren Krankheiten für Studirende und Ärzte, 2 Bände, Leipzig 1883, il autorise, dès juillet 1884, une première traduction par le Dr Joseph Schramme (de l'hôpital St-Jean à Bruges) sous le titre de Traité de Pathologie Interne, ouvrage qui devient une référence pour les facultés françaises et belges.

Vers la fin de sa vie, il fait paraître son autobiographie intitulée : Aus dem Leben eines deutschen Klinikers (La vie d'un clinicien allemand), 1924.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Strümpell A. « Über die Westphal'sche Pseudosklerose und über diffuse Hirnsklerose, insbesondere bei Kindern ». Deutsche Zeitschrift für Nervenheilkunde, Berlin, 1898,12: 115-149.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]