Adolf Schärf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adolf Schärf
Illustration.
Adolf Schärf en 1961
Fonctions
Président fédéral d'Autriche

(7 ans, 9 mois et 19 jours)
Élection 5 mai 1957
Réélection 28 avril 1963
Chancelier Julius Raab
Alfons Gorbach
Josef Klaus
Prédécesseur Julius Raab (intérim)
Theodor Körner
Successeur Josef Klaus (intérim)
Franz Jonas
Vice-chancelier fédéral d'Autriche

(11 ans, 5 mois et 2 jours)
Chancelier Leopold Figl
Julius Raab
Gouvernement Figl I, II et III
Raab I et II
Prédécesseur Edmund Glaise-Horstenau
(indirectement)
Successeur Bruno Pittermann
Président fédéral du
Parti social-démocrate d'Autriche

(12 ans et 24 jours)
Prédécesseur Poste créé
Successeur Bruno Pittermann
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Mikulov, Autriche-Hongrie
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Vienne, Autriche
Nationalité autrichienne
Parti politique SPÖ
Conjoint Hilda Schärf
Diplômé de Université de Vienne
Religion Catholicisme

Adolf Schärf
Présidents fédéraux de la République d’Autriche

Adolf Schärf Écouter, né le à Mikulov (qui s'appelait alors Nikolsburg) et décédé le à Vienne, était un homme d'État autrichien. Il fut le sixième président de la République de 1957 jusqu'à sa mort.

Né dans une famille pauvre de la classe ouvrière, il réussit à étudier le droit grâce à une bourse qu'il complétait en travaillant à mi-temps et obtint ainsi son doctorat en droit à l'Université de Vienne en 1914 ; la même année il se porta volontaire pour servir dans les Forces armées austro-hongroise. À la fin de la Première Guerre mondiale, il fut démobilisé avec le grade de sous-lieutenant.

Il entra en politique et travailla comme secrétaire du président social-démocrate du Conseil national pendant les années de la Première République (1918-1934) et siégea au Conseil fédéral en 1933-1934. Après la chute de la République en 1934 et deux fois pendant l'occupation nazie, il fut emprisonné comme prisonnier politique.

Sans emploi après la dissolution du Parti socialiste, il passa l'examen du barreau autrichien en 1934 et travailla comme associé dans un cabinet d'avocat., En 1938, toutefois, il participa à l'aryanisation du cabinet d'Arnold Eisler, un avocat juif qui avait dû quitter l'Autriche. Il lui reprit son cabinet qui ne fut jamais restitué. Plus tard, il contribua également au processus d'aryanisation d'immeubles à Vienne.

Après la Seconde Guerre mondiale, il devint président du Parti social-démocrate d'Autriche qui s'était reconstitué et membre du nouveau Conseil national. En 1955, il prit part également aux négociations de Moscou qui aboutirent au traité rendant son indépendance à l'Autriche. Il devint vice-chancelier en 1945, avant d'être élu président en 1957 puis en 1963.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]