Adolf Fick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolf Fick
Adolf Fick 8bit korr klein1.jpg

Portrait d'Adolf Fick

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
BlankenbergeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Frieda Fick (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Rudolf Fick (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Franz Ludwig Fick (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Adolf Eugene Fick ( à Kassel - à Blankenberge) est un physiologiste allemand.

En 1851 il devient docteur en médecine, et en 1855 il introduit une loi phénoménologique sur la diffusion de la matière, connue sous le nom de loi de Fick (relation entre le flux et le gradient de concentration d'une espèce chimique diluée), inspirée de la loi de Fourier pour les transferts thermiques (établie en 1822). C'est Albert Einstein qui démontrera la loi de Fick en 1905 avec ses travaux sur la loi stochastique. En 1908, Jean Perrin, fondateur du CNRS et prix Nobel de physique, fut le premier à mesurer la trajectoire de particules soumises au mouvement brownien et confirma ainsi l'analyse théorique d'Einstein.

Ce physiologiste s'intéresse également à la physique médicale et invente le tonomètre, ce qui conduisit son neveu, du même nom que lui[1], à inventer les premières lentilles de contact en 1887.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]