Adolf Busch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adolf Busch
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
GuilfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Adolf Georg Wilhelm BuschVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Hochschule für Musik Berlin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Maîtres
Willy Hess, Bram Eldering (en), Fritz SteinbachVoir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

Adolf Busch, né le à Siegen en province de Westphalie, Empire allemand et mort le à Guilford dans le Vermont, États-Unis, est un violoniste et compositeur allemand. Son frère Fritz Busch était chef d'orchestre, son autre frère Hermann Busch était violoncelliste, son troisième frère Willi Busch était acteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolf Busch était le mentor, et plus tard beau-père, de Rudolf Serkin, avec lequel il forma des décennies durant un duo fameux. Il était également le premier violon du quatuor Busch, de renommée mondiale et dont les enregistrements (surtout des quatuors de Ludwig van Beethoven) restent inégalés en termes de profondeur et de puissance de conviction. Adolf Busch était aussi un proche ami et un fréquent partenaire musical de Ferrucio Busoni.

Homme intègre dans la musique comme en dehors, Busch, était aussi un anti-nazi convaincu. Quoique très aimé en Allemagne, et courtisé par le régime nazi, il choisit l'exil dès 1933, se réfugiant d'abord à Bâle, puis en 1939 aux États-Unis, dans le Vermont où il décède en 1952.

Il fut l'un[réf. souhaitée] des maîtres de Yehudi Menuhin.

Études[modifier | modifier le code]

Le philosophe et musicologue André Tubeuf lui a consacré un ouvrage intitulé Adolf Busch : le premier des justes (Actes Sud, 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]