Adjud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adjud
Interbelic Adjud CoA.png
RO VN Adjud WWI monument.jpg
Nom local
(ro) AdjudVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Localisation géographique
Chef-lieu
Adjud (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
59,1 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
97 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Adjud judetul Vrancea.jpg
Démographie
Population
16 045 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
271,5 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Municipalité roumaine (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Constantin Armencea (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
625100Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Adjud est une municipalité de Moldavie roumaine, dans le județ de Vrancea, à l'est du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant le néolithique, Adjud faisait partie de la civilisation de Coucouteni-Tripolie. Pendant l'antiquité, elle faisait partie de la Dacie et était habitée par les Carpiens. Suivent les invasions barbares, et après le passage des Goths et de nombreux peuples cavaliers nomades d'origines diverses, trois cultures vont dominer la région d'Adjud : celle des Slaves (arrivés au VIe siècle), celle des Magyars (arrivés au IXe siècle, qui appellent la région Etelköz et dont le nom de la ville : Egyedhalma en hongrois, perpétue le souvenir) et celle des Coumans (arrivés au XIIIe siècle), assimilés au fil du temps par les Proto-roumains qui finissent, en 1359, par émanciper leur principauté de Moldavie des tutelles ruthène et hongroise.

En 1859, la Moldavie, en s'unissant à la Valachie, forme la Roumanie : Adjud est depuis lors une ville roumaine.

Comme toute la Roumanie, Adjud a souffert des régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie et renaît économiquement et culturellement depuis la chute de la dictature en 1989 et depuis son entrée dans l’Union européenne en 2007.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
AnnéePop.±%
1930 6 748—    
1948 4 028−40.3%
1956 6 119+51.9%
1966 8 347+36.4%
1977 12 501+49.8%
1992 20 346+62.8%
2002 20 776+2.1%
2011 14 670−29.4%

Lors du recensement de 2011, 84,72 % des 79 315 habitants se déclarent roumains et 5,90 % comme roms (9,32 % déclarent une autre appartenance ethnique et 0,04 % déclarent appartenir à une autre ethnie)[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2016[2]
Parti Sièges
Parti social-démocrate (PSD) 13
Parti national libéral (PNL) 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Tab8. Populația stabilă după etnie – județe, municipii, orașe, comune », sur recensamantromania.ro.
  2. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro (consulté le 12 juin 2016).

Sur les autres projets Wikimedia :