Adherbal (roi de Numidie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adherbal.
Adherbal
Monnaie à l'effigie d'Adherbal.
Monnaie à l'effigie d'Adherbal.
Titre
Roi de Numidie
av. J.-C. – av. J.-C. (6 ans)
Prédécesseur Micipsa
Successeur Jugurtha
Biographie
Origine Numide
Date de décès av. J.-C.
Lieu de décès Cirta, Numidie
Nature du décès Assassinat
Père Micipsa
Fratrie Hiempsal Ier
Résidence Cirta

Adherbal (en punique : "serviteur de Baal"), était un roi de Numidie, de 118 à 112 av. J.-C[1]. Il a hérité du trône après la mort de son père, Micipsa, et a régné conjointement avec son plus jeune frère, Hiempsal Ier, et Jugurtha, le neveu de Massinissa. Après le meurtre de son frère par Jugurtha, Adherbal s'enfuit à Rome, et fut ramené à sa part du royaume par les Romains en 117 av. J.-C., avec Jugurtha régnant sur l'ancienne part de Hiempsal Ier. Mais Adherbal fut de nouveau dépouillé de ses domaines par Jugurtha, et assiégé à Cirta, où il fut tué traîtreusement par Jugurtha en 112 av. J.-C., bien qu'il se soit placé sous la protection des Romains[2],[3],[4].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

La pièce de théâtre Adherbal roy de Numidie par François-Joseph de Lagrange-Chancel, est basée sur son histoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Smith, Adherbal (3), vol. 1, Boston, (lire sur Wikisource), p. 19
  2. Salluste, Bellum Jugurthinum 5, 13, 14, 24, 25, 26
  3. Tite-Live, Ep. 63
  4. Diodore de Sicile, Bibliothèque historique 34-35.31

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]