Adhémar ou le Jouet de la fatalité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adhémar ou le Jouet de la Fatalité
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du Film

Réalisation Fernandel
Scénario Sacha Guitry
Acteurs principaux
Sociétés de production Indusfilms
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 105 minutes
Sortie 1951

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Adhémar ou le Jouet de la fatalité est un film français de Fernandel, sorti en 1951.

Le scénario de cette comédie est dû à Sacha Guitry, qui, à la veille d'une grave intervention chirurgicale, céda la réalisation à Fernandel. Un procès, perdu par Guitry, opposa les deux hommes à la sortie du film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Adhémar Pomme, qu'il soit ordonnateur de pompes funèbres, garde-malade ou souffleur, n'a qu'un seul défaut, il déclenche aussitôt l'hilarité générale due à son faciès chevalin. Après maintes péripéties, il finit par se faire admettre à l'asile de « monstres » créé par le riche mais disgracieux milliardaire Brunel-Lacaze. S'étant moqué du physique de ses camarades d'infortune, il en est renvoyé le lendemain même de son admission, et finissant par accepter son involontaire don comique, devient clown dans un cirque itinérant...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non crédités 

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu du 29 janvier au 3 mars 1951 à Paris (place de la Concorde, gare de Lyon), Nice (studios de la Victorine) et Monte-Carlo (ancienne gare).

L'actrice Luce Fabiole et le réalisateur-acteur Henry Houry, cités par certaines sources d'époque (dont l'Index de la Cinématographie 1951), n'apparaissent pas dans le film. C'est à tort qu'Henry Houry a été parfois crédité (Catalogue des Films 1940-1950) du rôle de 4e membre du conseil, personne n'ayant pu identifier à ce jour l'interprète du personnage en question[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Lorcey, Les Films de Sacha Guitry, éditions Seguier, 2007 (ISBN 978-2-84049-490-4)

Lien externe[modifier | modifier le code]