Adeopapposaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adeopapposaurus mognai

Adeopapposaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Adeopapposaurus mognai (vue d'artiste).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Clade  Plateosauria
Clade  Massopoda
Famille  Massospondylidae

Genre

 Adeopapposaurus
Martínez, 2009

Nom binominal

 Adeopapposaurus mognai
Martínez, 2009 (type)

Adeopapposaurus (du grec : « lézard qui mange de loin », en référence à son long cou) est un genre éteint de dinosaures saurischiens de la famille des Massospondylidae, découvert dans la formation géologique du Cañón del Colorado (Jurassique inférieur), de la province de San Juan, en Argentine.

Description[modifier | modifier le code]

Il était semblable au genre Massospondylus de la même famille. On en connaît quatre squelettes incomplets avec quatre crânes également incomplets. Le spécimen type, référencé PVSJ568, inclut un crâne et un squelette presque complet jusqu'à peine au-delà des hanches. La forme des os aux extrémités des mandibules supérieures et inférieures suggèrent qu'il avait un bec kératineux. On pensa d'abord que les fossiles à présent dénommés Adeopapposaurus représentaient des spécimens de massospondyles sud-américains. Bien que ce ne soit plus le cas, Adeopapposaurus était rangé parmi les Plateosauridae. Adeopapposaurus a été décrit en 2009 par Ricardo N. Martínez. L'espèce type est Adeopapposaurus mognai, en référence à la localité de Mogna où on l'a découvert[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ricardo N. Martínez, « Adeopapposaurus mognai, gen. et sp. nov (Dinosauria: Sauropodomorpha), with comments on adaptations of basal sauropodomorpha », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 29, no 1,‎ , p. 142–164