Adam Green

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Green.
Adam Green
Description de cette image, également commentée ci-après

Adam Green durant une séance de dédicaces pendant le festival allemand Rock am Ring

Informations générales
Naissance (34 ans)
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Anti-folk, lo-fi
Instruments guitare, chant
Années actives 1999 - aujourd'hui
Labels Rough Trade,
Site officiel http://www.adamgreen.net
Adam Green au club106 en 2008

Adam Green (né le à New York) est un chanteur-compositeur américain qui a commencé sa carrière dans le groupe The Moldy Peaches avec Kimya Dawson. Adam poursuit actuellement une carrière solo commencée en 2002.

Souvent comparé à Ben Folds, Leonard Cohen, Ben Kweller, et Jonathan Richman, le style de folk alternatif indépendant de Green a atteint un grand succès aux États-Unis et sa popularité grandit dans différents pays européens, en particulier en Allemagne.

Musique[modifier | modifier le code]

Adam Green a sorti les albums Garfield et Friends of Mine sur le label Sanctuary Records. Parmi ses chansons les plus connues, on retrouve "Jessica", à propos de la chanteuse Jessica Simpson, "Friends of Mine", "Dance With Me" et "Emily", qui sont sorties en single.

En 2013, il collabore avec Binki Shapiro et sortent un album intitulé "Here I Am".

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 2011, il écrit et réalise son premier film, "The Wrong Ferarri"[1]., filmé uniquement avec un iPhone. Il y tient le rôle principal. Le reste de la distribution comprend des artistes tels que BP Fallon, Alia Shawkat, Devendra Banhart, Pete Doherty et Macaulay Culkin.

En 2016, il écrit et réalise son deuxième film: "Adam Green's Aladdin[2]". Il ne change pas de style, seulement de costume. Adam Green est un artiste multiple; il assure réalisation, musiques, décors et scénario. Le film est produit par sa femme Yasmin Green. Il tient également le rôle d'Aladdin. Il dit qu'il a toujours voulu adapter ce conte des mille et une nuits. Aladdin devient une épopée absurde et fantasque, aux tendances psychédélique[3]. C'est sa version de l'alchimie, il y mélange la musique, la vidéo et les arts plastiques. Le casting est rejoint par des célébrités telles que Natasha Lyonne (héroïne de la série Orange is The New Black). Macaulay Culkin (Maman j'ai raté l'avion) et Penn Badgley (Gossip Girl). On y retrouve des américains magiques, des mineurs joueurs de baseball, la lampe d'Aladdin en symbol phallique.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Adam Green, cinéaste maboul et film en intégralité », sur lesinrocks
  2. (fr) « Tracks | ARTE », sur Programmes ARTE (consulté le 21 avril 2016)
  3. « Tracks | ARTE », sur Programmes ARTE (consulté le 21 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :