Adam Afzelius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adam Afzelius
Adam Afzelius by CF Breda.jpg
Adam Afzelius
Fonction
Professeur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Paroisse de la cathédrale d’Uppsala (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Vieux cimetière d'Uppsala (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Arvid Afzelius (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Anna Sofia Dassau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Maître
Abréviation en botanique
Afzel.Voir et modifier les données sur Wikidata

Adam Afzelius est un botaniste suédois, né le à Larv dans le Västergötland et mort le à Uppsala[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hymenostegia afzelii, une espèce de Fabacées nommée en son honneur.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Adam Afzelius, fils du pasteur Arvid Persson Afzelius et de Katarina Brisman, est né le 7 octobre 1750 à Larv, dans le Västergötland[1]. Il est scolarisé au gymnase de Skara, puis entre à l'université d'Uppsala le 21 septembre 1768[1]. Il y défend son mémoire le 12 juin 1775, obtient un bachelor en philosophie le 16 décembre de la même année, et un master de philosophie le 14 juin 1776[1].

Carrière académique et expédition en Afrique[modifier | modifier le code]

Adam Afzelius occupe ensuite différents postes au sein de l'université d'Uppsala[1]. Il est ainsi professeur de langues orientales en 1777, amanuensis de la bibliothèque en 1778, assistant pour master de philosophie en 1780 et démonstrateur de botanique et de médecine en 1785[1].

En 1789, il s'installe à Londres où il travaille pendant trois ans[1]. En 1792 et 1793, il participe à une expédition scientifique au Sierra Leone en tant que botaniste de la Sierra Leone Company, mais doit rentrer en raison de sa mauvaise santé[1]. Il y retourne de 1794 à 1796, toujours pour le compte de la Sierra Leone Company[1]. Une grande partie de ses collections et de ces notes sont détruites lorsque les troupes françaises attaquent la colonie de Sierra Leone en septembre 1794, si bien qu'il recommence sa collecte de plantes en 1795[1]. A son retour, il reste à Londres jusqu'en 1798 et travaille comme secrétaire de l'ambassade suédoise en 1797-1799[1]. Il rentre en Suède en 1799 après avoir transité par Kristiansand et Oslo[1].

Pendant son voyage, il avait été admis à l'Académie royale des sciences de Suède en 1793[1]. De retour en Suède, il fonde l'Institut linnéen à Uppsala en 1802. Il est professeur de botanique de 1803 à 1805[1]. En 1812 il devient professeur de materia medica et de diététique[1]. Il devient membre de la Royal Society en 1798. Lorsqu'il meurt en 1837, il est dernier survivant des apôtres de Linné[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Son frère, Johan Afzelius est professeur de chimie à Uppsala. Son autre frère, Per von Afzelius[2] devient médecin à Uppsala en 1801, puis professeur de médecine renommé. Adam Afzelius a par ailleurs épousé Anna Sofia Dassau le 18 octobre 1801[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Outre de nombreuses publications consacrées à la botanique, il publie une autobiographie de Carl von Linné en 1823.

  • Genera plantarum guineensium, Uppsala, 1804
  • De Rosis Svecanis, Uppsala, 11 fascicules, 1804-1813
  • Stirpium in Guinea medicinalium species novae, Uppsala, 1818
  • Egenhändiga anteckningar af Carl Linnaeus om sig sielf med anmärkningar och tillägg, Upsala, Palmblad, 1823
  • Stirpium in Guinea medicinalium species cognitae, Uppsala, 1825
  • Afzelius gab die Autobiographie Linnés heraus, Berlin, 1826

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Adam Afzelius obtient un doctorat honoris causa de l'université d'Uppsala en 1797[1].

James Edward Smith, le fondateur de la Linnean Society of London, nomme le genre botanique Afzelia en son honneur[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexander Peter Kup (éditeur), Adam Afzelius Sierra Leon Journal 1795-1796, Studia Ethnographica Upsaliensia vol. 27, Uppsala, Almqvist & Wiksells, 1967, XV + 181 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s (en) « Adam Afzelius », sur Ikfoundation.org (consulté le )
  2. La particule « von » fut ajoutée à son nom lorsqu'il fut anobli.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Afzel. est l’abréviation botanique standard de Adam Afzelius.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI