Adalbert de Brême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adalbert de Brême
Bremen Adalbert Buecker.jpg
Adalbert de Brême, bronze de Henry G. Bücker, 1987.
Fonctions
Archevêque
Archbishopric of Hamburg-Bremen (d)
-
Adalbrand von Bremen (d)
Doyen du châpitre (d)
Halberstadt
à partir de
Sous-diacre
Brême
à partir de
Évêque catholique
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Friedrich I. von Goseck (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Religion

Adalbert de Brème, né vers 1000 et mort le à Goslar en Saxe, est un prélat de Germanie qui devint archevêque de Brême de 1043 jusqu'à sa mort. Il exerça une grande influence sur les souverains de son temps, et fut un instant régent de l'empire pendant la minorité du roi Henri IV. Il est aussi connu comme Adalbert Ier de Saxe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Plaque au château de Goseck.

Adalbert est le fils cadet du comte Frédéric Ier de Goseck et de son épouse Agnès de Weimar. Prêt à embrasser une carrière ecclésiastique, il a fréquenté l'école de cathédrale à Halberstadt. Ses frères Dedo et Frédéric II ont été désignés comtes palatins de Saxe. En 1043 il était déclaré pontife à Brême et a reçu le pallium par le pape Benoît IX.

Il s'est avéré qu'Adalbert était un homme politique ambitieux; il a réussi à se faire toujours plus d'ennemis dans la Saxe. Selon les chroniques contemporaines d'Adam de Brême, Adalbert était le dénommé de l'empereur à la succession du pape Grégoire VI en 1046. Ses plans de haut vol pour ce qui est de la création d'un « patriarcat du Nord » n'ont pas abouti face à la résistance de la curie romaine. Néanmoins, il est nommé légat apostolique par le pape Léon IX en 1053, en dépit de l'opposition du roi Sven II de Danemark. Adalbert prêchait la foi chrétienne dans toute la Scandinavie; en 1056, il ordonna Ísleifr Gizurarson premier évêque d'Islande et de Groenland.

Dans le cadre de la politique impérial, l'archevêque devient un partisan de l'empereur Henri III contre le duc Bernard II de Saxe et il gagna une très grande influence sur son fils et successeur Henri IV. Après le décès de Henri III le , Adalbert occupe la position d'un régent sur l'Empire, pour le compte du roi mineur et sa mère Agnès de Poitiers, et s'assurait de nombreux domaines.

Toutefois, sa rivale l'archevêque Annon II de Cologne s'empare du jeune roi en 1062 au palais impérial de Kaiserswerth. Le duc Ordulf de Saxe prit sa résidence à Brême en 1064 et deux ans plus tard Adalbert était temporairement expulsé de la cour royale par les princes. Il est revenu quelque temps plus tard et il reste un conseiller de Henri IV, demandant le remboursement des domaines royaux dans la région de Harz en Saxe - ce qui a provoqué la révolte des Saxons après la mort d'Adalbert.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.