Ad Melkert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ad Melkert
Ad Melkert, en 2002.
Ad Melkert, en .
Fonctions
Chef politique du Parti travailliste

(5 mois et 1 jour)
Prédécesseur Wim Kok
Successeur Wouter Bos
Ministre néerlandais des Affaires sociales
et de l'Emploi

(3 ans 11 mois et 12 jours)
Premier ministre Wim Kok
Gouvernement Kok I
Prédécesseur Bert de Vries
Successeur Klaas de Vries
Biographie
Nom de naissance Adrianus Petrus Wilhelmus
Melkert
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Gouda (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique PPR (1974-81)
PvdA (depuis 1982)
Diplômé de Université d'Amsterdam

Adrianus Petrus Wilhelmus Melkert, dit Ad Melkert, né le à Gouda, est un homme politique néerlandais, membre du Parti du travail (PvdA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En , il adhère au Parti politique des radicaux (PPR), formation chrétienne de gauche, et entreprend des études de sciences politiques à l'université d'Amsterdam. Il les termine sept ans plus tard et quitte dans le foulée le PPR, pour rejoindre le Parti du travail (PvdA) en .

Un cadre travailliste[modifier | modifier le code]

Élu député à la Seconde Chambre des États généraux en , il prend la présidence des élus travaillistes de la commission des Finances à la suite des élections de .

Le , Ad Melkert est nommé à 38 ans ministre des Affaires sociales et de l'Emploi dans le premier cabinet de coalition violette du Premier ministre travailliste Wim Kok. Il se charge alors à mettre fin au chômage de longue durée, à flexibiliser le marché du travail, à lutter contre le travail non déclaré et à réformer le système de sécurité sociale.

Chef du PvdA[modifier | modifier le code]

Après les élections législatives de , il quitte le gouvernement le . Il devient alors président du groupe travailliste à la Seconde Chambre, qui totalise 45 sièges sur 150. Le , il est choisi comme nouveau chef politique du PvdA, en remplacement de Kok. Il est investi en conséquence tête de liste pour les législatives du .

Lors du scrutin, les travaillistes perdent la moitié de leurs députés et rétrogradent à la quatrième place des forces politiques. C'est une déroute historique depuis la création du parti en . Il renonce alors à l'ensemble de ses fonctions et se retire de la vie politique. Après l'intérim exercé par Jeltje van Nieuwenhoven, Wouter Bos lui succède.

Retrait de la politique[modifier | modifier le code]

Melkert (à gauche) en tant que représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU, avec l'Américain Joe Biden (à droite).

Il est désigné le administrateur du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), et donc secrétaire général adjoint des Nations unies. Il renonce à ce poste en , afin d'occuper celui de représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Irak jusqu'au .

Il devient conseiller d'État en service extraordinaire le .

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]