Adélaïde Verneuil de Marval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adélaïde Verneuil de Marval
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
BlonayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint

Adélaïde Verneuil de Marval, née le à Neuchâtel et morte le à Blonay, est une artiste suisse. Elle est issue d'une des plus anciennes familles de Suisse, la famille de Marval. À la fois peintre, illustratrice, relieur et critique d'art, elle sert également de modèle photographique à son mari, Maurice Pillard Verneuil. Elle décède sans descendance peu avant d'atteindre l'âge de 100 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adélaïde Verneuil de Marval, Maurice Pillard Verneuil, Kaleidoscope (1931)

Adélaïde de Marval naît en 1898 à Neuchâtel (Suisse)[1]. Dès 1919, elle commence à suivre l'enseignement de Maurice Pillard Verneuil, un artiste décorateur de l'Art Nouveau d'origine française. Les deux se marient en 1921 et sur le conseil du peintre Ernest Biéler, ami de Pillard Verneuil, achètent et rénovent une maison voisine de la sienne au Monteiller (Chexbres)[2].

En 1922, le couple part pour l'Asie. Ils visitent notamment Java, Singapour et le Cambodge. Le couple trouve en Asie une grande source d'inspiration et en ramène de nombreux objets et photographies[2].

En 1925, Adélaïde Verneuil de Marval et Maurice Pillard Verneuil publient le portfolio Kaleidoscope : Ornements abstraits. Quatre-vingt-sept motifs en vingt planches composés par Ad. et M.P.Verneuil. Ce portfolio a été réédité à plusieurs reprises et se trouve dans des musées du monde entier[3],[4],[5].

Adélaïde sert de modèle photographique à Pillard Verneuil, notamment pour le portfolio Images d'une femme. Après le décès de Maurice Pillard Verneuil en 1942, Adélaïde Verneuil de Marval reste au Monteiller où elle continue à peindre et à illustrer des livres.

Elle décède sans descendance en 1998, peu avant d'atteindre l'âge de 100 ans[6],[7].

Famille de Marval[modifier | modifier le code]

Adélaïde de Marval est la dernière descendante de la "souche de Monruz" de la famille de Marval[8], l'une des plus anciennes familles de Suisse[9],[10].

Sa mère, Jenny Kern[11], née en 1874, est d'origine bâloise. Son père, le docteur Carle de Marval[12] (1872-1939), est lieutenant-colonel et médecin délégué de la Croix-rouge suisse. Il est notamment envoyé à Messine lors des tremblements de terre de 1909, puis, pendant la première guerre mondiale (entre 1912 et 1915), dans les Balkans[13], en Angleterre, en France, en Allemagne[14], en Tunisie, en Algérie et enfin au Maroc[15]. Sa ville d'origine, Neuchâtel, lui rend hommage en donnant son nom à une rue, la rue Frédéric-Carl-de-Marval.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Les thèmes d'inspiration de ses peintures sont essentiellement liés à la nature, mais Adélaïde Verneuil de Marval réalise également des natures mortes et des portraits, notamment d'enfants. Selon les époques de sa vie, ses œuvres sont signées A. Verneuil de Marval, Ad. Verneuil de Marval, A.V. de Marval, Ad. de Marval, Ad. Verneuil, ou simplement AVM.

Adélaïde Verneuil de Marval illustre divers livres, notamment liés au bouddhisme, et figure à ce titre dans le Dictionnaire des Illustrateurs[16].

Relations avec d'autres artistes[modifier | modifier le code]

Adélaïde Verneuil de Marval entretient des relations d'amitié avec de nombreuses artistes et écrivains. On retrouve par exemple la trace de ses contacts épistolaires avec Daniel Baud-Bovy (1870-1958)[17], avec l'écrivaine, voyageuse et photographe suisse Ella Maillart (1903-1997)[18] ou encore avec l'écrivain franco-suisse Guy de Pourtalès (1881-1941)[19].

Dans les années 1920, elle collabore à la Maison des Artistes[20], puis est nommée membre de la Commission du Musée d'Art industriel de Lausanne en 1923[21].

Voisine et amie du peintre Ernest Biéler (1863-1948), elle peint à plusieurs reprises sa maison, et se rend, comme lui à Savièse en Valais pour y peindre[22].

Collection d'art[modifier | modifier le code]

Grande collectionneuse d'art asiatique, Adélaïde Verneuil de Marval fait don au Musée d'ethnographie de Genève de plus d'une cinquantaine d'objets ramenés des voyages effectués dans les années 1920 avec son mari, Maurice Pillard Verneuil, en Chine, à Java, au Tibet, en Inde ou encore en République tchèque.

On y trouve notamment un Bouddha de la médecine (Tibet, 18e siècle)[23] , des statues de Kannon la Courtisane (Japon, 18e siècle)[24] et de Bodhisattva Avalokitasvara-la-Courtisane (Japon, début 19e siècle)[25] , mais aussi des œufs décorés (République tchèque, 19e siècle)[26],[27].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Avec Maurice Pillard Verneuil, Kaleidoscope : Ornements abstraits, quatre-vingt-sept motifs en vingt planches / Composés par Ad. et M.P. Verneuil, Paris: Éditions Albert Lévy, 1925
  • Percheron Maurice, La vie légendaire de Bouddha - 30 images composées par Adélaïde Verneuil de Marval, Neuchâtel: Ides et Calendes, 1963
  • Joseph Beilin, Offenburg: A. Reiff, 1964
  • Madeleine Cachin, Pussy Black. Conte fantastique pour la jeunesse. Dessins de Adélaïde de Marval, Vevey: Éditions du Pic-Vert, 1971
  • Madeleine Cachin, Le bouquet poétique de Jeannot-Lapin. Simples histoires de chez nous. Dessins de Adélaïde de Marval, Vevey: Éditions du Pic-Vert, 1973
  • Ganesha ou Ganapati. Son histoire d'après les sculptures des Temples hindous, Neuchâtel: Ides et Calendes, 1975
  • Art abstrait. Motifs et dessins, Bookking international, 1988 (Réédition d'une partie des planches de Kaleidoscope)
  • Avec M.P. Verneuil, Patterns and Designs from the Twenties in Full Color, New York: Dover Publications Inc., 1994 (Réédition de planches de Kaleidoscope)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Société genevoise de généalogie »
  2. a et b Helen Bieri; Marie-Eve Celio-Scheurer, Gaspard de Marval, Maurice Pillard-Verneuil: artiste décorateur de l'Art nouveau, 1869-1942. Somogy, 2000.
  3. « Kaléidoscope: Ornements Abstraits: quatre-vingt-sept motifs en vingt planches composés par Ad. et M. P.-Verneuil », sur www.metmuseum.org (consulté le 24 novembre 2017)
  4. « Collections. Kaléidoscope : ornements abstraits : quatre-vingt-sept motifs en vingt planches / composés par Ad. et M. P.-Verneuil ; pochoirs de J. Saudé », sur vmfa.museum (consulté le 24 novembre 2017)
  5. « The New York public library. Digital collections. Kaleidoscope: ornements abstraits : quatre-vingt-sept motifs en vingt planches », sur digitalcollections.nypl.org (consulté le 24 novembre 2017)
  6. « Arrêts du tribunal fédéral », sur relevancy.bger.ch, (consulté le 24 novembre 2017)
  7. « SIKART Dictionnaire sur l'art en Suisse », sur sikart.ch
  8. « Dictionnaire historique de la Suisse. Rubrique: Marval, de », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le 24 novembre 2017)
  9. 129 III 369, 60. Extrait de l'arrêt de la IIe Cour civile dans la cause de Marval contre de Marval et consorts (recours en réforme). 5C.233/2002 du 30 avril 2003
  10. Damien Bregnard, « Marval, de », sur HLS-DHS-DSS.CH (consulté le 25 novembre 2017)
  11. « Nationalmuseum Sammlung. Jenny Kern (de Marval), junge Dame mit aufgesteckten Haaren, weisser Stehkragen mit Brosche. », sur nationalmuseum.ch (consulté le 24 novembre 2017)
  12. Documents publiés à l'occasion de la guerre de 1914-1915 - Rapports, Paris et Genève, Inter Arma Caritas, , 186 p. (lire en ligne)
  13. Dr. C. de Marval et A. Eugster, Documents publiés à l'occasion de la guerre de 1914-1915. Rapports de MM. Dr C. de Marval (3me et 4me voyages); A. Eugster (2me voyage) sur leurs visites aux camps de prisonniers en France et en Allemagne., Genève, Librairie Georg & Cie, , 96 p. (lire en ligne)
  14. « Comité international de la Croix-rouge. Documents publiés à l'occasion de la guerre de 1914-1915. Rapports de MM. Dr. C. de Marval et E. Eugster sur leurs visites aux camps de prisonniers en France et en Allemagne. », sur horizon14-18.eu (consulté le 24 novembre 2017)
  15. voir par exemple : Comité international de la croix-rouge. Documents publiés à l'occasion de la guerre 1914-1915. Rapports de MM. Dr C. de Marval (3e et 4e voyages), A. Eugster (2e voyage) sur leurs visites aux camps de prisonniers en France et en Allemagne. Genève: Librairie Georg & Cie, mai 1915.
  16. Markus Osterwalder, Dictionnaire des illustrateurs 1905-1965, Volume 3, Neuchâtel, Ides et Calendes, 2005
  17. Bibliothèque de Genève, Catalogue des manuscrits, Archives de la famille Baud-Bovy 1801-1970, 2, f.201, lettre du 11.4.1943
  18. Bibliothèque de Genève, Catalogue des manuscrits, Fonds Ella Maillart p. 47, lettre du 13.1.1964, Ms.fr.7094,f.203
  19. Photographie dédicacée, coll. particulière)]
  20. Archives cantonales vaudoises, Maison des Artistes, Livre des hôtes, Livre 1 (1922-1924), PP 869/13 Fantôme
  21. Isaline Deléderray-Oguey, Le musée industriel de Lausanne, 1856-1909. Mémoire de Maîtrise universitaire en études muséales, Société d'histoire de l'art en Suisse, 2011, p. 99
  22. Norbert Roten, Savièse - son passé et ses particularités. Causerie donnée à l'assemblée générale de la société d'histoire du Valais romand, 14.9.1980, p. 60
  23. Bouddha de la médecine
  24. Kannon la Courtisane
  25. Bodhisattva Avalokitasvara-la-Courtisane
  26. Œuf décoré
  27. Œuf décoré (République tchèque, 20e siècle)

Liens externes[modifier | modifier le code]