Adélaïde (Cap-Oriental)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité d’Afrique du Sud
Cet article est une ébauche concernant une localité d’Afrique du Sud.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adélaïde.
Adélaïde
Église réformée hollandaise d'Adélaide
Église réformée hollandaise d'Adélaide
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Oriental
District Amathole
Municipalité Nxuba
Démographie
Population 6 126 hab. (2011)
Densité 164 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 42′ S 26° 18′ E / -32.7, 26.332° 42′ Sud 26° 18′ Est / -32.7, 26.3
Superficie 3 730 ha = 37,30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cap-Oriental

Voir sur la carte administrative de la zone Cap-Oriental
City locator 14.svg
Adélaïde

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Adélaïde

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Adélaïde

Adélaïde est une ville de la province du Cap-Oriental en Afrique du Sud.

Selon le recensement de 2011, l'aire urbaine comprenant la commune d'Adélaïde et le township de Lingelethu compte 12 191 habitants.

Quartiers[modifier | modifier le code]

La commune d'Adélaïde comprend 2 secteurs : le village rural d'Adélaïde (1 300 habitants) et le township de Bezuidenhoutville (4 826 habitants)[1].

Le township de Lingelethu (6 065 habitants[2]) est rattaché pour sa part directement à la municipalité

Historique[modifier | modifier le code]

Le camp militaire de Fort Adélaïde a été fondé en 1835 par un officier britannique, le capitaine Alexander Boswell Armstrong (1787–1862). Ce fort fut nommé Adélaïde en hommage à Adélaïde de Saxe-Meiningen, l'épouse du Roi Guillaume IV d'Angleterre. Le village s'est par la suite développé à partir de ce camp militaire et prit le nom tout simplement d'Adélaïde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement 2011 à Adélaïde
  2. Recensement 2011 à Lingelethu

Lien externe[modifier | modifier le code]