Actividades de construcción y servicios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ACS.
ACS
logo de ACS
Création 1997
Forme juridique société anonyme
Siège social Drapeau d'Espagne Madrid (Espagne)
Direction Florentino Pérez, PDG
Activité construction, immobilier, services urbains
Effectif ~ 110 000
Site web www.grupoacs.com
Chiffre d’affaires € 21,558 milliards (2010)

Actividades de Construcción y Servicios ou Grupo ACS (Ibex 35 : ACS) est une entreprise espagnole de construction.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est le fruit de la fusion de OCP Construcciones et Ginés Navarro Construcciones en 1997.

En 2003, Actividades de construcción fusionne avec Dragados, entreprise espagnole de travaux publics, sous son nom, tout en conservant la marque Dragados[1],[2].

En septembre 2005, ACS annonce l'acquisition d'une participation de 22 % dans Union Fenosa pour 2,22 milliard d'euros[3].

En juillet 2008, ACS vend sa participation de 45 % dans Union Fenosa à Gas Natural pour 7,58 milliards d'euros, acquisition qui a été faite en deux temps avec d'abord un rachat de 10 % puis de 35 %. Cette acquisition dépassant le seuil de 30 % de participation, la règlementation oblige Gas Natural a lancer une offre sur l'ensemble de l'entreprise[4]. Cette offre d'acquisition atteint un montant de 16,8 milliards d'euros[5]. Elle est complétée en septembre 2009, Gas Natural se renomme Gas Natural Fenosa[6].

En décembre 2010, ACS annonce une offre d'acquisition de 4,9 milliards d'euros sur l'entreprise de construction allemande, Hochtief. Au moment de cette annonce, ACS possède une participation de 30 % dans Hochtief seuil maximal avant l'obligation légal de faire une offre d'acquisition sur l'ensemble du capital[7]. En 2013, après des longs mois de tentatives de montée en capital, ACS annonce qu'il possède une participation majoritaire dans Hochtief[8]. En octobre 2015, après la vente de la participation de 10% de la Qatar Investment Authority dans Hochtief, ACS possède une participation de 66,5 % dans Hochtief[9].

En août 2014, ACS annonce l'acquisition de J.F.White, une entreprise américaine de construction, pour un montant inconnu[10].

En septembre 2016, ACS annonce la vente de sa filiale Urbaser, spécialisée dans le traitement des déchets, pour entre 1,16 et 1,4 milliard d'euros à un investisseur chinois[11].

Filiales du groupe[modifier | modifier le code]

Entreprises de construction[modifier | modifier le code]

  • Dragados
  • VYCSA
    • Roura et Cevasa
    • Electren
    • Constru-Rail
  • TECSA
  • Drace
  • Dravosa
  • GEOCISA
  • COGESA
  • Dycvensa
  • Dycasa

Entreprises industrielles[modifier | modifier le code]

Siège central du ACS (Madrid).
  • Grupo Cobra
  • Grupo Etra
  • SEMISA
  • MAESSA
  • IMESAPI
  • EYRA
  • CYMI
  • Dragados OFFSHORE
  • Grupo Masa
  • Intecsa-Uhde Industrial
  • Initec Energía
  • SICE
  • Makiber
  • ENYSE

Services[modifier | modifier le code]

  • Urbaser, gestion des déchets
  • Clece, services aux entreprises (nettoyage, restauration,...)
  • Dragados SPL
  • Continental-Auto, compagnie de transport interubain en autocar
  • TP Ferro, concessionnaire de la LGV Perpignan-Figueras avec Eiffage

Enfin le groupe est actionnaires minoritaires de ces diverses compagnies:

Données boursières[modifier | modifier le code]

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. BTP : ACS et Dragados présentent leur projet définitif de fusion, Les Échos, 4 juillet 2007
  2. ACS Makes a Surprising Move To Take Over Rival Dragados, Keith Johnson, The Wall Street Journal, Keith Johnson, 22 avril 2002
  3. Entrée surprise d'ACS dans le capital d'Union Fenosa, José Alves, Les Échos, 26 septembre 2005
  4. Gas Natural s'accapare 45 % d'Union Fenosa et devra lancer une OPA, Usine Nouvelle, 31 juillet 2008
  5. Gas Natural sees Fenosa deal closing in 2009, Carlos Ruano, Reuters, 31 juillet 2008
  6. Gas Natural et Union Fenosa finalisent leur fusion, Les Échos, 7 septembre 2009
  7. Spanish Takeover Bid Rattles German Markets, Landon Thomas, The New York Times, 24 décembre 2010
  8. ACS Buys Control of German Hochtief, Laura Stevens, The Wall Street Journal, 20 juin 2011
  9. Qatar Sells Stake in Hochtief, Clearing Path for Spain's ACS, Alex Webb et Rick Clough, Bloomberg, 12 octobre 2015
  10. Spain's ACS buys U.S. civil works business J.F.White, Reuters, 11 août 2014
  11. Chinese group to buy Spanish firm ACS's Urbaser for up to $1.6 billion, Reuters, 26 septembre 2016