Action républicaine et sociale (Troisième République)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ARS et Action républicaine et sociale.

L'Action républicaine et sociale (ARS) est un groupe parlementaire de la Troisième République formé en 1919 par 46 députés, proches du Parti républicain de réorganisation nationale, dont il entendait être la représentation à la Chambre. Le groupe disparaît en 1924.

Le groupe est un rassemblement hétéroclite de parlementaires venant tout aussi bien de la droite plébiscitaire (Pierre Taittinger, Gaston Le Provost de Launay), de l'Alliance démocratique (Paul Reynaud) mais aussi constitué de radicaux en rupture de ban (Maurice Bokanowski). Formé en grande majorité par de nouveaux élus, le groupe souhaitait dépasser les débats d'avant 1914 (sur la laïcité notamment) pour se concentrer sur les problèmes sociaux, la réorganisation étatique ou institutionnelle.

Le Parti républicain de réorganisation nationale, qui entendait mettre en œuvre un tel programme, s'avère être un échec et ses activités cessent autour de 1922. Le groupe continue cependant d'exister jusqu'à la fin de la législature mais n'est pas reconstitué après les élections de 1924.

Sources[modifier | modifier le code]