Action chrétienne des étudiants russes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Acer.

L'Action chrétienne des étudiants russes (ACER) est un mouvement de jeunesse affilié à l'Église orthodoxe.

Création[modifier | modifier le code]

À la suite de la Révolution russe, près de 3 millions de Russes émigrent en Europe et reconstituent des réseaux sociaux, notamment chrétiens, dirigés par les membres de l'intelligentsia dans chacun des pays d'immigration.

Parmi les organisateurs de mouvements de jeunesse chrétienne, on compte à Paris A Kalachnikov, en Allemagne, Sémion Frank et Ivan Iline, à Belgrade Kern Kiprian, Nikolaï Mikhaïlovitch Zernov, Nikolaï Nilkolaïevitch Afanassiev, Vassili Vassiliévitch Zenkovski, Kassian (Bezobrazov), N.M. Terechtchenko. A Prague, les dirigeants des mouvements étudiants pré-révolutionnaires de Russie LN Liperovski, A.I. Nikitiny, M.L.Brege, y impriment leur orientation interconfessionnelle.


L'Action chrétienne des étudiants russes est créée en 1923 en fédérant en Europe ces différentes organisations de jeunesse. Le congrès fondateur a lieu du 1er au 7 octobre 1923 en Tchécoslovaquie, avec le soutien financier de la YMCA et de la Fédération internationale des étudiants chrétiens. De nombreuses personnalités de l'intelligentsia russe interviennent lors de ce congrès: Serge Boulgakov, Anton Kartachev, Vladimir Filimonovitch Martsinkovski, Nikolaï Nilkolaïevitch Afanassiev...

Accueillant plusieurs tendances politiques en son sein (monarchistes, socialistes etc), elle choisit de marquer son caractère confessionnel et reçoit la bénédiction officielle de la hiérarchie orthodoxe.

De 1923 à 1945[modifier | modifier le code]

Depuis 1945[modifier | modifier le code]

L'implantation de l'Action Chrétienne des Étudiants Russes - Mouvement de Jeunesse orthodoxe (ACER-MJO) se situe en Europe occidentale et essentiellement en France.

Elle organise un camp d'été pour les jeunes dans le Vercors (environ 200 personnes), des cercles de discussion, finance une section de l'Aide sociale au service des plus démunis, une maison d'édition YMCA-PRESS pour la pensée religieuse et philosophique russe des XIXe et XXe siècles, des revues : VESTNIK, en russe, et Messager orthodoxe, en français, qui traitent de théologie, philosophie et littérature, un service des relations pan-orthodoxes.


Liens externes[modifier | modifier le code]