Actaea spicata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les baies fortement toxiques de l’actée

L'Actée en épi (Actaea spicata) est une espèce d’arbrisseaux de la famille des Renonculacées. Ses baies sont très toxiques, voire mortelles en cas de trop forte ingestion[1].

Description[modifier | modifier le code]

Plante vivace de 30 à 80 cm. La souche est vivace et épaisse. Feuilles composées aux folioles dentées en scie. Les fleurs sont blanches et petites en grappe[2].

Toxicité[modifier | modifier le code]

Toute la plante est toxique et peut provoquer une gastro-entérite, une accélération du rythme cardiaque avec chute de tension et un malaise qui disparaissent souvent en trois heures ; il y a un risque de collapsus. Elle entraîne rarement la mort[3]. L'utilisation du rhizome en médecine populaire est déconseillée[4].
La toxicité des baies vient de la présence d'un alcaloïde : l'actéine, et de la proto-anémonine.[réf. nécessaire]

On utilise en médecine homéopathique les parties souterraines pour les arthroses déformantes des doigts en 5CH. Référence : Matière médicale Guermonprez.[source insuffisante]

Habitats[modifier | modifier le code]

Forêts humides, ravins, rochers, souvent sur calcaire ; étage collinéen et montagnard.

Répartition[modifier | modifier le code]

Europe et Asie tempérées.

Noms populaires[modifier | modifier le code]

Raisin de loup, Cristophoriane, Ellebore noir, Herbe de Saint Christophe, Herbe aux poux[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plantes toxiques sur vosges-rando.net
  2. Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion et Gérard Dumé, Flore forestière française : guide écologique illustré, t. 1 : Plaines et collines, Paris, Institut pour le développement forestier, , 1785 p. (ISBN 2904740163 et 978-2904740169, présentation en ligne, lire en ligne), p. 804-805
  3. Memory P. F. Elvin-Lewis, Medical botany : plants affecting man's health, Wiley, (ISBN 0-471-53320-3, 978-0-471-53320-7 et 0-471-86134-0, OCLC 2463636, lire en ligne)
  4. a et b Anne-Marie Debelmas, Pierre Delaveau, Guide des plantes dangereuses, Paris, Maloine, , 192 p. (ISBN 2-224-00414-1), p. 31 et 91

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :