Acta est fabula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acta est fabula est une locution latine qui signifie « la pièce est jouée ». Elle annonçait, dans les théâtres romains antiques, la fin de la représentation et le moment pour le public de se retirer.

Sur son lit de mort, l'Empereur romain Auguste, se sentant proche de la fin, demanda un miroir, se fit peigner les cheveux et raser la barbe. Après quoi, il dit :

« N'ai-je pas bien joué mon rôle ? (...) Oui, lui répondit-on (...) Applaudissez, dit-il, la pièce est jouée ! (Plaudite, acta est fabula !) »

Politique[modifier | modifier le code]

En Belgique, le 18 octobre 2010, Bart De Wever, le leader du parti indépendantiste flamand Nieuw-Vlaamse Alliantie, a prononcé cette locution en pleine crise politique, lors de sa mission de « clarificateur » royal, pour dire sa déception après le refus de sa proposition de compromis de la part des partis francophones.

Autres utilisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]