Acta Apostolicae Sedis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AAS.

Les Acta Apostolicae Sedis (en français : Actes du Siège apostolique, souvent abrégé en AAS) sont le journal officiel du Saint-Siège.

Parution[modifier | modifier le code]

Le premier numéro des Acta Apostolicae Sedis est paru le .

Ils sont devenus une publication officielle le [1], à la suite de la publication de la constitution apostolique Promulgandi pontificias Constitutiones de Pie X.

Ils paraissent irrégulièrement, même si les numéros sont généralement datés du mois en cours et sont souvent une douzaine par an.

Ils contiennent les principaux documents que le pape a souhaité rendre publics, directement ou au travers des différents dicastères de la Curie romaine (congrégations, conseils pontificaux, Secrétairerie d'État...), et mentionne les nominations au sein de l'Église catholique. Tous les documents qui y sont publiés sont considérés comme validés et officiels et sont promulgués par ce biais[2].

Antécédent[modifier | modifier le code]

Dès 1865, il existait une publication équivalente intitulée Acta Sanctae Sedis fondée par le prêtre romain Pietro Avanzini.

Supplément[modifier | modifier le code]

Depuis le (au lendemain de la signature des accords du Latran), paraît régulièrement en parallèle un Supplemento per le leggi e disposizioni dello Stato della Città del Vaticano, qui est le journal officiel de l'État de la Cité du Vatican. Y sont publiés, en italien[3], les lois, règlements et décisions administratives et judiciaires concernant l'État du Vatican.

Le premier numéro[4] contenait la Legge fondamentale… qui est la Constitution de l'État du Vatican.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]