Acra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Accra, Accras ou Anti-Char Rapide Autopropulsé.
Acra
Localisation
Pays Drapeau d’Israël Israël
Coordonnées 31° 46′ 21″ nord, 35° 14′ 09″ est

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Acra
Acra

L'Acra (en hébreu : חקרא ou חקרה, en grec : Aκρα) est une enceinte fortifiée bâtie du IIe siècle av. J.-C. à Jérusalem. Construite par Antiochos IV, roi de l'empire séleucide, après qu'il a dévasté la ville en 168 av. J.-C., la forteresse a joué un rôle important dans les événements entourant la révolte des Maccabées et la formation du royaume hasmonéen. Elle a été détruite par Simon au cours de cette lutte.

La découverte de ses vestiges a été annoncée en novembre 2015 par l'Autorité des antiquités d'Israël[1],[2] dans les fouilles du parking Givati[3]. Un mur massif aux proportions énormes (4 mètres de large sur 20 mètres de long) qui était probablement la base d'une tour a été dégagé ainsi que de nombreuses pointes de flèche et des boulets de catapulte estampillés d'une marque en forme de fourche caractéristique du règne d'Antiochus IV Epiphane[4].

Le site doit ouvrir au public, le 6 décembre 2015, premier jour de la fête juive de Hanoucca[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (he) « פתרון לאחת החידות הארכיאולוגיות הגדולות », sur Israel Antiquities Authority,‎
  2. « Une forteresse datant de l’époque des Maccabées découverte à Jérusalem », sur The Times of Israel,
  3. « Giv'ati Parking Lot », sur Google Maps
  4. a et b (en) Ginger Perales, « Acra Fortress Found in Jerusalem », sur NewHistorian,