Acqueville (Calvados)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Acqueville.

Acqueville
Acqueville (Calvados)
L'église Saint-Aubin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Thury-Harcourt
Intercommunalité Communauté de communes Cingal-Suisse Normande
Commune Cesny-les-Sources
Statut Commune déléguée
Maire délégué Isabelle Onraed
2019-2020
Code postal 14220
Code commune 14002
Démographie
Gentilé Acquevillais
Population 190 hab. (2016 en augmentation de 0,53 % par rapport à 2011)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 58′ 20″ nord, 0° 21′ 56″ ouest
Altitude Min. 126 m
Max. 211 m
Superficie 6,65 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Cesny-les-Sources
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Acqueville

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Acqueville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Acqueville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Acqueville

Acqueville est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Cesny-les-Sources.

Elle est peuplée de 190 habitants[Note 1] (les Acquevillais).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au nord-est de la Suisse normande. Son bourg est à 10 km au sud de Bretteville-sur-Laize, à 11 km à l'est de Thury-Harcourt et à 17 km à l'ouest de Falaise[1].

Communes limitrophes d’Acqueville[2]
(comm. nouv. de Cesny-les-Sources)
Cesny-Bois-Halbout
(comm. nouv. de Cesny-les-Sources)
Cesny-Bois-Halbout (comm. nouv. de Cesny-les-Sources), Moulines Moulines
Cesny-Bois-Halbout (comm. nouv. de Cesny-les-Sources),
Meslay
Acqueville Tournebu
(comm. nouv. de Cesny-les-Sources)
Meslay Angoville
(comm. nouv. de Cesny-les-Sources)
Martainville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Achevilla en 1190 (charte de l'abbaye Saint-Étienne de Fontenay)[3], Akevilla en 1204 (magni rotuli, p. 92, 2)[4],[5], Acqueville dès 1451[6].

La latinisation Aquavilla, parfois rencontrée dans les documents rédigés en latin, et reprise par des ouvrages anciens ou des sites internet, est une fantaisie de clerc. Phonétiquement elle aurait dû aboutir à *Iauville ou *Eauville (éventuellement *Eweville, *Eveville dans les formes les plus anciennes), tout comme le français eau et la forme dialectale iau, issus du latin aqua. En outre, les toponymes en -ville au sens ancien de « domaine rural » sont des formations médiévales, dont l'élément initial n'est pratiquement jamais un appellatif roman, mais le plus souvent un anthroponyme.

Acqueville doit donc son nom à un domaine rural (VILLA en gallo-roman) ayant existé en ces lieux. Le premier élément est un anthroponyme, conformément au cas général. Il peut s'agir :

  • du nom de personne issu du germanique occidental Aki ou Aka[5]
  • du nom de personne issu du vieux norrois (germanique septentrional) Aki[7], c'est-à-dire vieux norrois Áki (vieux danois Aki)[8].

L'hypothèse scandinave est renforcée par l'attestation ancienne d'un Achelunda en 1070 - 79 aux alentours, et qui est basé sur l'appellatif scandinave lundr « bosquet, petit bois », précédé du nom du même personnage formant une paire toponymique, comme il en existe de nombreux exemples en Normandie. Le sens global est donc celui de « bois d'Aki ». On note également un Aquedales (Seine-Maritime, Bures-en-Bray, Aquedales 1306) composé avec l'appellatif norrois dalr « vallée ».

En revanche, il n'y a aucune raison d'y voir l'anthroponyme norrois *Agi ou vieux danois Aghi[9], car il convient moins bien phonétiquement et ne se retrouve pas dans les formes anciennes contrairement à Acqueville, Manche, noté Agueville jusqu'au XVe siècle[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Acqueville intègre avec quatre autres communes la commune de Cesny-les-Sources[11] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Cesny-Bois-Halbout, Acqueville, Angoville, Placy et Tournebu deviennent des communes déléguées et Cesny-Bois-Halbout est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1797 1809 Gabriel Rivière    
1809 1830 Louis De Folleville    
1830 1833 Gabriel Rivière    
1833 1844 Charles Garnier    
1844 1847 Louis De Folleville    
1847 1850 Charles Garnier    
1850 1871 Louis Lepeltier    
1871 1872 François Beaunieux    
1872 1900 Pierre Simon    
1900 1913 Auguste Thibault    
1913 1919 Oriot    
1919 1939 Auguste Thibault    
1939 1942 Louis Abavent    
1942 1947 Jean Thibault    
1947 1953 Lucien Bouin    
1953 1977 Jean Thibault    
1977 1995 Maurice Thibault    
1995 mars 2014 Denise Bouin SE Employée de banque
mars 2014 décembre 2018 Isabelle Onraed[12] SE Responsable de service (entreprise publique)

Le conseil municipal était composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[13]. Ces conseillers intègrent au complet le conseil municipal de Cesny-les-Sources le jusqu'en 2020 et Isabelle Onraed devient maire délégué.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[14] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 0 0,00
Marine Le Pen (FN) 16 15,53
Nicolas Sarkozy (UMP) 27 26,21 40 40,40
Jean-Luc Mélenchon (FG) 18 17,48
Philippe Poutou (NPA) 1 0,97
Nathalie Arthaud (LO) 4 3,88
Jacques Cheminade (SP) 1 0,97
François Bayrou (MoDem) 8 7,77
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 2 1,94
François Hollande (PS) 26 25,24 59 59,60
Inscrits 119 100,00 119 100,00
Abstentions 16 13,45 16 13,45
Votants 103 86,55 103 86,55
Blancs et nuls 0 0,00 4 3,88
Exprimés 103 100,00 99 96,12

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[15] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 5,41 6
Marine Le Pen (FN) 26,13 29 32,67 33
Emmanuel Macron (EM) 19,82 22 67,33 68
Benoît Hamon (PS) 5,41 6
Nathalie Arthaud (LO) 0,90 1
Philippe Poutou (NPA) 0,00 0
Jacques Cheminade (SP) 0,00 0
Jean Lassalle (R) 0,00 0
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 26,13 29
François Asselineau (UPR) 0,00 0
François Fillon (LR) 16,22 18
Inscrits 134 100,00 134 100,00
Abstentions 17 12,69 19 14,18
Votants 117 87,31 115 85,82
Blancs 6 5,13 9 7,83
Nuls 0 0,00 5 4,35
Exprimés 111 94,87 101 87,83

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[17].

En 2016, la commune comptait 190 habitants[Note 2], en augmentation de 0,53 % par rapport à 2011 (Calvados : +1,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Au premier recensement républicain, en 1793, Acqueville comptait 529 habitants, population jamais atteinte depuis.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
529441502453466440423410379
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
374368350323331283266246253
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
249244200189189183176157165
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
184146144170211178161186190
2016 - - - - - - - -
190--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[23].
  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Célestin Hippeau, Dictionnaire topographique du département du Calvados, Paris, 1883 (lire en ligne)[1]
  4. ibidem
  5. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, réédition Guénégaud, , p. 3a
  6. Célestin Hippeau, op. cit.
  7. [[René Lepelley|René Lepelley]], Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 45
  8. Site de Nordic Names : étymologie d' Áki
  9. Nordic Names : Aghi
  10. François de Beaurepaire (préf. Yves Nédélec), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, , 253 p. (ISBN 2-7084-0299-4, OCLC 15314425), p. 5
  11. « Recueil des actes administratifs du 25 septembre 2018 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 2 janvier 2019).
  12. « Isabelle Onraed succède à Denise Bouin », sur Ouest-france.fr (consulté le 5 avril 2014)
  13. « Acqueville (14220) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 mai 2014)
  14. Ministère de l'Intérieur - Calvados (Basse-Normandie), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Acqueville » (consulté le 28 août 2014)
  15. Ministère de l'Intérieur - Calvados (Normandie), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Acqueville » (consulté le 3 juillet 2017)
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  20. « Château de la Motte », notice no PA00111005, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  21. « Église Saint-Aubin », notice no PA00111006, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  22. Répertorié dans le Bénézit (dictionnaire des peintres, dessinateurs, graveurs et sculpteurs) et par Gérald Schurr dans le quatrième tome desPetits Maîtres de la peinture, valeur de demain. Son talent est confirmé par une cote soutenue aux États-Unis.
  23. « Acqueville sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :