Acqua Tofana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Acqua Tofana (« eau Tofana ») est un poison à base d'arsenic utilisé en Italie au XVIe siècle et XVIIIe siècle[1] . Il tient son nom de Giulia Tofana, une empoisonneuse originaire de Palerme qui vint à Rome pour exercer son « talent criminel »[1]. Ce poison servait surtout aux femmes pour se débarrasser de leur époux gênant ou prises au piège de mariages forcés, ce qui lui valu son autre nom de « manne de saint Nicolas »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c "Acqua-tofana" sur Larousse.fr