Acoustique environnementale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'acoustique environnementale prend en compte les impacts négatifs des sources sonores afin de préserver le bien-être et la santé de ceux qui les subissent.

Afin de quantifier la gêne provoquée par une source sonore, on a défini différents indicateurs qui représentent objectivement le bruit incriminé.

Ce domaine aborde aussi les impacts du bruit, y compris subaquatique et sous-marin[1], dont comme facteur de pollution sonore (pour les cétacés notamment)

Le bruit dans le droit français et international[modifier | modifier le code]

Des normes ou valeurs de bruit limite existent afin d'éviter les incidences acoustiques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • X. Lurton (2010), An Introduction to Underwater Acoustics: Principles and Applications , 2nd ed. Springer, .
  • Vallez, S., Gervaise, C., KHENCHAF, Y., Stephan, Y., & André, M. (2008). Inversion géoacoustique d'un canal très petits fonds à partir des navires en mouvement Traitement incohérent. (résumé)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. X. Lurton, An Introduction to Underwater Acoustics: Principles and Applications , 2nd ed. Springer, 2010.
  2. JO du sur le site www.legifrance.gouv.fr.
  3. http://www.admi.net/jo/19950419/ENVP9530012D.html