Acokanthera oblongifolia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acokanthera oblongifolia est un arbuste originaire du sud de l'Afrique, de la famille des Apocynaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

C'est un arbuste pouvant atteindre 6 m de hauteur. Ses feuilles, coriaces et opposées, mesurent jusqu'à 12 cm de longueur et ont une forme ovale ou elliptique[1].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

L'inflorescence est un corymbe de fleurs blanches pouvant mesurer jusqu'à 1,8 cm de diamètre. Ces fleurs, parfumées, dégagent une odeur rappelant le jasmin[1].

Le fruit est une baie arrondie rouge-violacé très sombre, presque noire, de 3 cm de longueur. Chaque baie contient une ou deux graines[1].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cet arbuste préfère les sols riches et humides et une situation partiellement ombragée.

Acokanthera oblongifolia et l'homme[modifier | modifier le code]

Toute la plante est toxique car elle contient, comme la plupart des espèces du genre Acokanthera, des glycosides cardiotoniques tels que l'acovenoside-A, l'ouabaïne, et des acolongiflorosides[2],[3]. Elle est actuellement utilisée comme plante ornementale, seule ou en bosquet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Juan-Alberto Rodriguez Pérez, Flore exotique dans les îles Canaries, Leon, Espagne, Editorial Everest,‎ 1990, 236 p. (ISBN 84-241-4668-9), p. 9
  2. (de) T. Reichstein, « Chemische Rassen in Acokanthera », Planta medica, vol. 13, no 4,‎ 1965, p. 382-399 (ISSN 00320943, lire en ligne)
  3. [PDF] R. Paris et G. Dillemann, Recherches sur la zone aride : XIII : Les plantes médicinales des régions arides, 2e partie : Les plantes médicinales des régions arides considérées surtout du point de vue pharmacologique, Paris, UNESCO,‎ 1960, 99 p. (lire en ligne), p. 83 (81 du pdf)

Liens externes[modifier | modifier le code]