Personnages secondaires de l'Énéide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Acoetes)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste présente quelques-uns des personnages secondaires de l'Énéide.

Alcanor[modifier | modifier le code]

Alcanor est un soldat faisant partie du camp ennemi des Troyens. Il est l'un des huit fils de Cydon. Il apparaît dans le Xème livre de l’Enéide dans une bataille en faisant face à Enée. Après que ce dernier ait transpercé d’un javelot Méon le frère d’Alcanor, ce dernier s’élance sur Enée pour soutenir son frère mais il perdit son bras arraché par ce même javelot. Numitor, un autre de ses frères reprendra le javelot pour se venger sur Enée en lui lançant dessus, mais il manquera son coup.

Archétius[modifier | modifier le code]

Archétius est un personnage de l'Énéide de Virgile. Archétius était un soldat de l'armée de Turnus. Il fut tué par Mnesthée. Mnesthée, quant à lui, est un Troyen. Il est le compagnon d'Énée et tige de la famille Memmia. Il remporta le second prix de la course des vaisseaux, aux jeux funèbres en l'honneur d'Anchise.

Acoetes[modifier | modifier le code]

Acoetes (grec ancien: Ἀκοίτης, via le latin Ăcoetēs) était le nom de trois hommes dans la mythologie grecque et romaine. Acoetes, un pêcheur qui a aidé le dieu Bacchus. Acoetes, père du prêtre troyen Laocoön, qui a mis en garde contre le cheval de Troie. En tant que frère d'Anchises, il était donc le fils du roi Capys de Dardania et Thémiste, fille du roi Ilus de Troade. Acoetes, un homme âgé qui était l'ancien écuyer Evander en Arcadie, avant que ce dernier n'émigre en Italie. Acoetes, soldat de l'armée des Sept contre Thèbes. Lorsque cette armée a frappé Thèbes pour la première fois dans la plaine, une bataille féroce a eu lieu aux portes de la ville. Au cours de ces combats, Agreus, de Calydon, a coupé le bras du Theban Phegeus. Le membre sectionné tomba au sol tandis que la main tenait toujours l'épée. Acoetes, qui s'est avancé, était tellement terrifié par ce bras qu'il l'a frappé avec sa propre épée.

Divers personnages très secondaires[modifier | modifier le code]

  • Abaris. Dans l'Enéide de Virgile , Abaris ( grec ancien : Ἄβαρις) était un allié de Turnus , l'homme qui a résisté au cheval de Troie héros, Enée en Italie . Il a été tué par Euryale , dans la bataille entre le cheval de Troie et le Rutuli. "L'épée du beau Euryale non moins mortel n'a pas été trouvée non plus; mais faisant rage sur son chemin de la mort, il a continué à travers une base et une foule sans nom", Rhoetus, Herbesus, Fadus, Abaris ..
  • Acron est un personnage de l'Enéide.
  • Adamaste est un personnage du long poème L'Enéïde de Virgile.
  • Arcens est un jeune guerrier sicillien, partit sur la Hotte d'Énée pour rejoindre l'Italie. Ce jeune homme fut tué par Méxence d'un coup de fronde.
  • Tarquitus est un personnage de l'Énéide, c'est un Rutule (peuple latin). Il est fils du dieu Faunus et de la nymphe Dryope. Pendant la guerre de Troie, il fut tué par Énée[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Yves Maleuvre souligne la cruauté dont ce personnage, ainsi qu'un certain nombre d'ennemis, fait l'objet de la part du héros troyen (L'Énéide sous l'Énéide d'après une étude du dixième livre (première partie). In: Revue belge de philologie et d'histoire, tome 70, fasc. 1, 1992. Antiquité — Oudheid. pp. 62-92.)

Bibliographie[modifier | modifier le code]