Acilii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Acilii
Gens Acilia

Branches
Sous la République Glabrio, Balbus, Aviola, Caninus, Faustinus
Sous l'Empire Glabrio, Aviola, Faustinus, Rufus, Attianus

Légende :

Patricien, Plébéien, Consulaire, Sénatorial, Équestre

Période IIe siècle av. J.-C. - Ve siècle
Magistratures occupées
sous la République
Consulat 7 fois
Tribunat plébéien 2 fois

Gens et Liste des gentes romaines

Les Acilii sont les membres d'une ancienne famille romaine plébéienne, la gens Acilia, dont les branches incluent les Acilii Balbi et les Acilii Glabriones[n 1]. Au IIe siècle, ces derniers possèdent un jardin réputé, les Horti Aciliorum, situé sur le Pincio. On trouve également les cognomina d'Aviola, Caninus ou Caninianus, Faustinus ou encore Rufus.

Principaux membres[modifier | modifier le code]

Sous la République[modifier | modifier le code]

Branche des Acilii Glabriones[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Acilius Glabrio.

Branche des Acilii Balbi[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Acilius Balbus.

Autres branches[modifier | modifier le code]

Sous l'Empire[modifier | modifier le code]

Branches des Acilii Glabriones[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Acilius Glabrio.

Branches des Acilii Aviolae[modifier | modifier le code]

Autres branches[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une tombe d'un Acilius Glabrio est découverte à Rome en 1888.

Références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  1. Broughton 1951, p. 240.
  2. Broughton 1951, p. 281.
  • Sources antiques :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic : Volume I, 509 B.C. - 100 B.C., New York, The American Philological Association, coll. « Philological Monographs, number XV, volume I », , 578 p.