Acier électrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'acier électrique est un acier spécialement fabriqué pour obtenir certaines propriétés magnétiques - comme de petites surfaces d'hystérésis (ce qui induit de faibles dissipations d'énergie par cycle, ou faibles pertes « fer ») - et une grande perméabilité magnétique. Il peut être à grains orientés (alliage de fer + 3 à 3,3 % de silicium) ou non orientés (fer + 0,02 à 3 % de silicium + 0 à 0,8 % d'aluminium).

Il est généralement fabriqué sous forme de bandes laminées à froid de moins de 2 mm d'épaisseur (c'est-à-dire des feuillards) qui sont appelées tôles lorsqu'elles sont empilées pour former un noyau. Une fois assemblées, elles forment les noyaux de transformateurs ou le stator et le rotor de moteurs électriques.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • J.-C. Bavay et J. Verdun, « Les aciers électriques pour transformateurs et machines tournantes : Situation actuelle et perspectives », Journal de physique, vol. 2 « supplement au Journal de Physique II », no IV,‎ (lire en ligne)