Acide mycophénolique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'acide mycophénolique est un agent immunosuppresseur, indiqué en transplantation d'organes contre le rejet d'organe [1]. Il s'utilise en particulier pour l'administration par voie orale pour prévenir le rejet chez les transplantés rénaux; administré sous forme de mycophénolate mofétil, il est rapidement transformé en acide mycophénolique, le métabolite actif, par hydrolyse in vivo[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marquet, Pierre et. al, « Suivi thérapeutique pharmacologique de l'acide mycophénolique », sur EM Consulte (consulté le 8 juin)
  2. (en) Yamaguchi, Kazunori et. al, « Limited Sampling Strategy for the Estimation of Mycophenolic Acid Area under the Concentration–Time Curve Treated in Japanese Living-Related Renal Transplant Recipients with Concomitant Extended-Release Tacrolimus », Biol. Pharm. Bull., vol. 36, no 6,‎ , p. 56–61 (DOI 10.1248/bpb.b12-01095, lire en ligne)