Achot le Sparapet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Achot.
Achot le sparapet
Fonction
Roi d'Arménie
-
Biographie
Décès
Activité
Famille
Bagratouni (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Schapouh Bagratouni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ne Bagratouni (d)
Mlké Arçrouni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Achot le Sparapet (mort en 936) est un membre de la famille des Bagratides, qui est brièvement roi d'Arménie de 914 à 936, en compétition avec son cousin Achot II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Achot est fils de Chapouh, sparapet d'Arménie mort en 912, lui-même fils du roi Achot Ier.

Son oncle le roi Smbat Ier le fait sparapet du royaume, c'est-à-dire généralissime. Après la mort de ce dernier, supplicié par l'émir Yousouf, gouverneur d'Azerbaïdjan. Yousouf, en guerre contre le nouveau roi Achot II l'incite à se révolter et lui accorde, au nom du calife, le titre royal et la couronne à Dvin (914). Mais Achot II négocie l'aide de Constantinople et, à la tête d'un détachement d'auxiliaires byzantins, le combat, et le soumet en 920.

Il lui laisse la vie sauve, et Achot le Sparapet se retire dans ses domaines à Bagaran, tout en gardant le titre royal, où il meurt en 936.

Bibliographie[modifier | modifier le code]