Achille Varin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Achille Varin
A.Varin.jpg

Achille Varin[réf. nécessaire],
photographie anonyme non sourcée.

Naissance
Décès
Nom de naissance
Achille Augustin Varin
Nationalité
Activité
Maître

Achille Varin, né le à Paris, dans le 10e arrondissement, et mort à Nemours en 1942, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Achille Varin est l'élève de Jules Joseph Lefebvre et de Gustave Boulanger[1].

Il expose son tableau Rebecca à la fontaine au Salon des artistes français de 1896, qui lui vaut d'être primé cette année-là.

Il devient membre de la Société des artistes français en 1890[1]. Achille Varin avait deux ateliers à Paris, le premier au 3 bis rue Caulaincourt, puis le second au 7 rue Alfred Stevens. Il s'installa par la suite à Nemours au 21, rue de Lyon, sur les bords du Loing, d'où il voit le Château de Nemours. En 1901, il participe à la création de la Société des amis du vieux château de Nemours.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Achille Varin épouse le 29 janvier 1917 à Paris 17e, Blanche Saint-Pierre (1860-1931). Fils d'Armand Varin (1829-1868), marchand de soies, et de Marie Richer (1836-1915). Petit-fils d'Auguste Richer (1794-1864), serrurier, et d'Augustine-Marie Leleu. Neveu d'Achille Richer (1826-1871), sculpteur (frère de Marie Richer). Frère d'Eugénie Varin (1861-1915), épouse de Henri Martial-Bernard (1855-1925), joaillier-bijoutier. Oncle de Germaine Martial-Bernard (1886-1973), épouse de Théophile Mollet (1883-1967), avocat.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • Salon des artistes français de 1896, mention honorable pour Rebecca à la fontaine[1].
  • 1899, mention au Concours Troyon pour Le Printemps[1],[8]
  • 1923, concours de photographie, Syndicat d'initiative de Nemours, prix d'honneur
  • 1923, concours de photographie en couleurs, Syndicat d'initiative de Nemours, médaille d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]