Achille Essebac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de titre de Dédé avec une illustration par Georges Ferdinand Bigot

Achille Essebac, de son véritable nom Achille Bécasse (1868-1936), est un écrivain français qui s’est fait connaître au début du XXe siècle par la publication de romans pédérastiques, qui eurent un grand succès, notamment Dédé qui raconte une relation sensuelle entre deux garçons, qui prend sa source dans une amitié de collège, et est interrompue par la mort. Il cessa ensuite d’écrire et tomba dans un certain oubli.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Édition sur Wikisource Partenza… vers la beauté ! (ill. Wilhelm von Gloeden), Paris, L’Édition moderne, Ambert et Cie, coll. « Ivoire »,‎ 1902 (1re éd. 1898), 281 p. Télécharger cette édition au format ePub
  • Dédé, Paris, Ambert et Cie, 1901 - (réédité en 2008 en France, aux édition Quinte-feuilles, et en Allemagne, aux éditions Männerschwarm)
  • Édition sur Wikisource L’Élu (ill. Alphonse Mucha), Paris, L’Édition moderne, Ambert et Cie, coll. « Ivoire »,‎ 1902, 304 p. Télécharger cette édition au format ePub
  • Édition sur Wikisource Luc, Paris, L’Édition moderne, Ambert et Cie, coll. « Ivoire »,‎ 1902, 285 p. Télécharger cette édition au format ePub
  • Les Boucs, Paris : Ambert et Cie, 1903
  • Les Griffes, Paris : Ambert, 1904
  • Nuit païenne, Paris : Ambert, 1907

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Féray, Achille Essebac, romancier du désir, Paris, Quintes-Feuilles, 2008 (ISBN 978-2-9516023-9-7).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]