Achillée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Achillea

Le genre Achillea (les achillées) Écouter regroupe diverses plantes de la famille des Astéracées (ou Composées) dont la plus connue est l'achillée millefeuille (Achillea millefolium). Le nom du genre correspond au latin achillea, lui-même emprunté au grec akhileios, herbe d'Achille : lorsqu'au siège de Troie, Achille fut mortellement blessé au talon par la flèche de Pâris, la déesse Aphrodite, en larmes, lui conseilla d’utiliser cette plante pour calmer ses souffrances. Ainsi naquit l’Achillée, souveraine contre les blessures à l’arme blanche. Achille a également blessé Télèphe accidentellement, et le guérit à l'aide de l'achillée[1]. Elle est aussi connue sous le nom d'herbe aux coupures[2].

Caractéristiques du genre[modifier | modifier le code]

Plantes herbacées vivaces à feuilles alternes. Comme pour toutes les composées, ce qu'on appelle communément « fleur » est un capitule. Les capitules des achillées sont formés d'un disque de fleurs tubulées hermaphrodites entourées de fleurs ligulées femelles. Les ligules, presque toujours blanches, sont assez courtes, le plus souvent à trois dents. Très nombreux sur la plante, les capitules sont groupés en inflorescences appelées corymbes. Les fruits sont des akènes.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Listes des espèces du genre[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (20 juin 2013)[3] :

Achillées colorées

Langage des fleurs[modifier | modifier le code]

Dans le langage des fleurs, l'achillée symbolise la guerre, en conformité avec l'origine de son nom[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, XXV, 164.
  2. « Achillée : plantation, entretien et conseils d'utilisation », sur Jardiner Malin : jardinage et recettes de saison, (consulté le 2 novembre 2020)
  3. Catalogue of Life, consulté le 20 juin 2013
  4. Anne Dumas, Les plantes et leurs symboles, Éditions du Chêne, coll. « Les carnets du jardin », , 128 p. (ISBN 2-84277-174-5, notice BnF no FRBNF37189295).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :