Ace Combat 6: Fires of Liberation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ace Combat 6
Fires of Liberation
Éditeur Namco Bandai
Développeur Namco Bandai
Distributeur Namco Bandai (USA, JP, PAL)
Concepteur Natsuki Isaki (directeur)
Hiroyuki Ichiyanagi (producteur)
Toshiyuki Ishii (designer et scénariste)
Musique Keiki Kobayashi

Date de sortie
  • États-Unis 23 octobre 2007
  • Japon 1er novembre 2007
  • Europe 23 novembre 2007
  • Australie 13 décembre 2007
Genre Arcade, Combat aérien
Mode de jeu Solo, Multijoueur
Plate-forme Xbox 360
Média DVD double couche
Langue Multilingue
Contrôle Manette de jeu, Ace Edge

Évaluation CERO : A ?
ESRB : T ?
PEGI : 12+ ?

Ace Combat 6: Fires of Liberation (エースコンバット6 解放への戦火, Ēsu Konbatto Shikkusu Kaihō e no Senka?) est un jeu vidéo de combat aérien développé et édité par Namco Bandai en 2007 sur Xbox 360. Il fait partie de la franchise Ace Combat.

Trame[modifier | modifier le code]

Le drapeau de la République d'Emmeria (à gauche) et de la République Fédérale d'Estovakia (à droite).
Emmeria Flag.jpgThe Republic of Estovakia.jpg

Ace Combat 6 couvre la guerre opposant la République d'Emmeria et la République Fédérale d'Estovakia sur le continent d'Anean. Cette guerre débute avec l'invasion de la capitale d'Emmeria, Gracemeria, par les forces aériennes estovakiennes le 30 août 2015. Le joueur entre alors dans la peau d'un Emmerien, pilote et chef de l'escadrille Garuda 1, surnommé "Talisman". Son ailier est un pilote de Garuda 2, surnommé "Shamrock", et qui combat tout au long du jeu à ses côtés. Les deux personnages sont assignés à la Team Garuda du 28e escadron tactique de l'armée de l'air emmeriane.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Ace Combat 6 est axé avant tout arcade. Ainsi, il est loin d'être une simulation compliquée et présente un système de jeu simple. Le joueur peut alors éviter les missiles adverses en exécutant des virages à G élevés, ou encore des vrilles, tonneaux, et autres acrobaties aériennes, sans pour autant risquer un dangereux décrochage.

Appareils jouables[modifier | modifier le code]

Appareils non jouables[modifier | modifier le code]

Croiseurs aériens[modifier | modifier le code]

  • P1112 Aigaion (appareil fictif)
  • P1113 Kottos (appareil fictif)
  • P1114 Gyges (appareil fictif)

Drones[modifier | modifier le code]

  • UAV-45 (appareil fictif)
  • Searcher Mk. II (appareil fictif)

Systèmes de détection et de commandement aéroporté[modifier | modifier le code]

Hélicoptères[modifier | modifier le code]

Bombardiers[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Le 16 janvier 2019, le directeur de programme de système de jeu Xbox Live de Microsoft, Lawrence "Larry" Hryb, annonce que le jeu rejoint la liste des jeux vidéos de Xbox 360 rétrocompatibles. Il est désormais possible d'y jouer sur la console Xbox One[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Kevin VanOrd, « Ace Combat 6: Fires of Liberation Review », sur GameSpot, (consulté le 20 mai 2019)
  2. « Ace Combat 6 Ace-Edge Bundle Review », sur ign.com,
  3. « GameSpy: Ace Combat 6: Fires of Liberation - Page 1 », sur gamespy.com
  4. [1]
  5. Electronic Gaming Monthly, Issue #222, décembre 2007. pg. 122
  6. « Rétrocompatibilité : Ace Combat 6 sonne l'heure de la libération », sur Xbox One Mag, (consulté le 20 mai 2019)
  7. « ACE COMBAT 6 : Fires of Liberation devient rétrocompatible », sur Xboxygen, (consulté le 20 mai 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]