Accurse Maynier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Accurse Maynier
Accurse Maynier.jpg
Portrait d'Accurse Maynier
par le graveur Jacques Cundier, 1724.
Biographie
Naissance
Activité
Enfant

Accurce Maynier, premier baron d'Oppède, né à Avignon (Vaucluse) vers 1450, vivait encore en 1513. Il est le fils de Guillaume Maynier ; et fut marié en premières noces avec Madeleine Merles de Beauchamp et en deuxièmes noces avec Claire de Cambolas[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en droit, Grand jurisconsult d'Avignon et primicier de l'Université (1462), il fut conseiller du roi et du duc de Bourbon, ambassadeur à Venise, maître rational, juge mage (1483-1503) et juge des premiers appels de Marseille.

Victime de la rivalité entre le gouverneur François de Luxembourg et le grand sénéchal Aymar de Poitiers, il fut privé de sa charge, mais réintégré par lettres de Charles VIII en 1492, et confirmé par Louis XII à son avènement en 1498.

Il avait été reçu le 15 juin 1507, premier président du Parlement de Provence et troisième président de celui de Toulouse en 1508. Il fut un des arbitres entre Louis XI et le duc de Lorraine au sujet des prétentions de ce dernier sur la Provence.

Il est le père de Jean Maynier, qui fut tristement célèbre, par l'exécution du fameux arrêt rendu par la cour du Parlement de Provence, le 18 novembre 1540, contre les hérétiques des lieux de Cabrières et de Mérindol, qui se soldèrent par d'effroyables massacres et autres actes de cruauté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Balthasar de Clapiers-Collongues, Chronologie des officiers des Cours souveraines de Provence, Édition de la Société d'Études Provençales, Aix-en-Provence, 1909

Article connexe[modifier | modifier le code]