Accouplement (mécanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir accouplement.
Un accouplement attachant les arbres d'un moteur et d'une pompe. Fait en pièces de pneu.

En mécanique, un accouplement ou joint de transmission est un dispositif de liaison entre deux arbres en rotation, permettant la transmission du couple.

Il permet éventuellement un certain désalignement (accouplement élastique, joint de cardan...), autorise des décalages angulaires (accouplement hydraulique...) et peut être temporairement inactif (embrayage, crabotage).

Un accouplement mécanique peut être un accouplement élastique, un accouplement à membranes, un accouplement à denture métallique ou encore un accouplement à soufflet.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Les accouplements mécaniques sont utilisés dans l'industrie pour des applications variées.
Voici les utilisations les plus communes[1] :

  • pour entraîner en rotation un élément récepteur à partir d'un élément moteur ;
  • pour réaliser un raccordement rapide entre deux éléments d'un système (par exemple entre un moteur et une pompe)et pouvoir effectuer facilement des travaux d'entretien sur ces éléments ;
  • pour pallier un désalignement axial, radial ou angulaire ;
  • pour ajouter plus de flexibilité dans le système ;
  • pour amortir les vibrations ;
  • pour ajouter une protection contre les pics de couple.


Notes et références[modifier | modifier le code]