Accord parfait majeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En musique, l’accord parfait majeur est un accord de trois notes composé d'une fondamentale, d'une tierce majeure et d'une quinte juste (c'est-à-dire une tierce mineure superposée à une tierce majeure).

Par exemple : do, mi, sol (accord parfait de do majeur) :
\new Staff \with {\remove "Time_signature_engraver"}{\time 4/4 <c' e' g'>1 }

Consonance acoustique de l'accord parfait majeur[modifier | modifier le code]

Les trois notes d'un accord parfait majeur correspondent (plus ou moins exactement selon le tempérament utilisé), aux trois harmoniques de rangs 4, 5 et 6 d'une fonction périodique dont la fréquence est située 2 octaves en dessous de la fondamentale du dit accord.

En effet :

  • La division du rang 5 par le rang 4, soit le rapport 5/4, est la tierce majeure
  • La division du rang 6 par le rang 5, soit le rapport 6/5, est la tierce mineure

Par ailleurs, cet accord est renforcé par les trois premiers Harmoniques.

En effet :

  • Les rangs 1 et 2 "répètent" la même note que la note la plus grave de l'accord (rang 4).
  • Le rang 3 "répète" la même note que la note la plus aiguë de l'accord (rang 6).

Au total, on peut donc « sentir » un accord parfait majeur comme un seul son périodique complexe dont la fréquence fondamentale est située 2 octaves en dessous de la fondamentale du dit accord :

Dans l'exemple do, mi, sol : Un do, 2 octaves en dessous.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]