Accident du téléphérique de Cavalese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Accident du téléphérique de Cavalese
Caractéristiques de l'accident
Date3 février 1998
TypeAccident de téléphérique
CausesSectionnement de câbles
Coordonnées 46° 15′ 20″ nord, 11° 30′ 24″ est
Caractéristiques des appareils
Deux EA-6 Prowler de l'USMC similaires à ceux impliqués dans l'accident.}}
Deux EA-6 Prowler de l'USMC similaires à ceux impliqués dans l'accident.
Type d'appareilCabine du téléphérique du Val di FiemmeGrumman EA-6 Prowler
CompagnieVal di FiemmeUnited States Marine Corps
No  d'identification163045, 'CY-02'
Lieu d'origineMont CermisAviano Air Base
Lieu de destinationCavaleseAviano Air Base
PhaseVol de croisière
Passagers190
Équipage12
Morts200
Blessés00
Survivants02

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Accident du téléphérique de Cavalese
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Accident du téléphérique de Cavalese

L'accident du téléphérique de Cavalese, appelé aussi strage del Cermis (« massacre du Cermis »), est survenu le près de la ville de Cavalese, une station de sports d'hiver dans les Dolomites, à quarante kilomètres au nord-est de Trente. Vingt personnes meurent quand un avion (Grumman EA-6 Prowler) des United States Marine Corps vole trop bas et coupe le câble d'un téléphérique[1].

Le pilote, le captain Richard J. Ashby, et son navigateur, le captain Joseph Schweitzer, ont été poursuivis aux États-Unis et jugés non coupables d'homicide involontaire et d'homicide par négligence. Plus tard, ils ont été condamnés pour obstruction à la justice et mauvaise conduite pour avoir détruit une cassette vidéo du vol. Le désastre et l'acquittement créèrent des tensions entre les États-Unis et l'Italie[2].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , un EA-6B Prowler, BuNo (bureau number) 163045, 'CY-02', callsign Easy 01, BuNo (bureau number) 163045, 'CY-02', callsign Easy 01, un avion pour la guerre électronique du Marine Tactical Electronic Warfare Squadron 2 (en) des United States Marine Corps était en mission d'entraînement au vol à basse altitude. À 14 h 13, il rompt le câble soutenant un téléphérique depuis Cavalese. L'avion volait à 870 km/h et à une altitude entre 80 et 100 m. Quand il atteint approximativement les coordonnées 46° 17′ 01″ N, 11° 28′ 02″ E, l'aile droite de l'avion heurte les câbles soutenant le téléphérique. Vingt personnes descendant de Cermis tombent de 80 m quand le câble se rompt et meurent[3],[4].

Victimes[modifier | modifier le code]

Conséquences[modifier | modifier le code]

Réactions[modifier | modifier le code]

Premier procès[modifier | modifier le code]

Second procès[modifier | modifier le code]

Rapport officiel américain[modifier | modifier le code]

Dédommagements[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Tagliabue, « 20 Die in Italy As U.S. Jet Cuts A Ski Lift Cable », The New York Times, (consulté le 11 novembre 2015)
  2. (it) Giuseppe Scaliati, Dove va la Lega Nord: radici ed evoluzione politica di un movimento populista, Zero in condotta, (OCLC 66373351), p. 67.
  3. (en) John Tagliabue et Matthew L. Wald, « Death in the Alps: A special report.; How Wayward U.S. Pilot Killed 20 on Ski Lift », The New York Times, (consulté le 11 novembre 2015)
  4. (en) « Italian outrage over cable car tragedy », BBC news, (consulté le 11 novembre 2015)