Accident aérien du Cessna Citation 560 XLS+

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Accident aérien du Cessna Citation 560 XLS+
Avion similaire à celui impliqué dans l'accident
Avion similaire à celui impliqué dans l'accident
Caractéristiques de l'accident
Date
SiteSantos, Brésil
Coordonnées 23° 56′ 14″ sud, 46° 17′ 39″ ouest
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilCessna Citation Excel
Passagers5
Équipage2
Morts7
Blessés11 (au sol)
Survivants0

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Accident aérien du Cessna Citation 560 XLS+

Le , un Cessna Citation Excel s'est écrasé sur un gymnase d’une zone résidentielle de Santos, une ville du littoral de l’État de Sao Paulo (Brésil). Les sept personnes présentes dans l'avion, cinq passagers et deux pilotes, sont toutes décédées. Eduardo Campos, candidat socialiste à l’élection présidentielle d’octobre au Brésil, figure parmi les victimes[1], de même que son assistant, l'ancien député fédéral Pedro Valadares.

Caractéristiques de l'avion[modifier | modifier le code]

Le jet Cessna, un bi-moteur de 12 places, était l’avion de campagne d’Eduardo Campos[1].

Déroulement des faits[modifier | modifier le code]

L'appareil a décollé de Rio de Janeiro pour la ville de Santos. En raison des mauvaises conditions météorologiques au moment de l'atterrissage, le pilote a décidé de réaliser une deuxième tentative pour tenter d'atterrir. Le contact a été perdu à 9h23 heure locale, puis vers 10h00, l'avion s'est écrasé sur deux maisons et un gymnase à Santos. Des témoins ont rapporté que l'avion était en feu pendant quelques minutes avant l'accident et a tenté d'esquiver des bâtiments.

L’armée de l’Air brésilienne indique qu'alors que l'avion se préparait à atterrir, il a repris de l’altitude en raison du mauvais temps. Tout de suite après, le contrôle aérien a perdu le contact avec l’avion.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Dans un communiqué, la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a décrété un deuil national de trois jours et annoncé la suspension de la campagne électorale. « Tout le Brésil est en deuil, nous avons perdu un grand Brésilien, Eduardo Campos. Nous avons perdu un grand compagnon », a-t-elle déclaré[2].

Eduardo Campos est remplacé comme candidat du PSB par sa colistière, Marina Silva, qui jouit d'une forte popularité[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]