Accident aérien du Boeing 707 de la Saha Airlines en 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec le Vol 171 Saha Airlines

Accident aérien du Boeing 707 de la Saha Airlines en 2019
Un Boeing 707-3J9C similaire à celui accidenté.
Un Boeing 707-3J9C similaire à celui accidenté.
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeEnquête en cours
CausesEnquête en cours
SiteBase aérienne de Fath, Iran
Coordonnées 35° 43′ 15″ nord, 50° 55′ 37″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilBoeing 707-3J9C
CompagnieSaha Airlines
No  d'identificationEP-CPP
Lieu d'origineAéroport international de Manas, Bichkek, Kirghizistan
Lieu de destinationAéroport international Payam (en), Karaj, Iran
PhaseAtterrissage
(sortie de piste)
Morts15
Blessés1
Survivants1

Géolocalisation sur la carte : Iran

(Voir situation sur carte : Iran)
Accident aérien du Boeing 707 de la Saha Airlines en 2019

Le , un avion-cargo de l'armée iranienne transportant de la viande s'écrase sur une zone résidentielle à proximité de la base aérienne de Fath dans la banlieue de Téhéran[1]. Quinze des seize personnes présentes à bord de l'appareil sont tuées lors de l'accident.

Appareil[modifier | modifier le code]

L'appareil impliqué dans l'accident est un Boeing 707-3J9C, c/n 21128/917, immatriculé EP-CPP[2],[3]. Il appartenait à l'Armée de l'air de la République islamique d'Iran qui le louait à la Saha Airlines[3]. L'aéronef avait plus de 40 ans[4] et avait effectué son premier vol le , le mois de sa livraison à l'Armée de l'air impériale iranienne sous le numéro 5-8312. Par la suite, il fut transféré à la Saha Airlines le et ré-enregistré sous l'immatriculation EP-SHK. Lourdement endommagée par une panne moteur non-maîtrisée le , alors qu'il effectuait un vol entre l'aéroport d'Ahvaz et celui de Mehrabad, il fut contraint d’atterrir en catastrophe à Ahvaz. Ultérieurement réparé, il a été restitué à l'IRIAF en , puis retrouva la Saha Airlines en . C'est à cette occasion qu'il prit l'immatriculation EP-CPP[3].

Accident[modifier | modifier le code]

L'appareil effectuait un vol international cargo et acheminait de la viande de l'Aéroport international de Manas à Bichkek au Kirghizistan jusqu'à l'aéroport Aéroport international Payam (en) à Karaj en Iran. L'avion a procédé à un atterrissage d'urgence à 8 heures 30 (UTC+03:30) au niveau de la base aérienne de Fath[5],[6], 10,9 kilomètres au sud-est de son lieu de destination, certaines sources suggérant que l'avion avait atterri là par erreur[4],[7]. L’atterrissage d'un Boeing 707 nécessite généralement une longueur de piste supérieure à 2 500 mètres, or, d'après Google Maps, la base aérienne de Fath ne dispose que d'une piste de 1 300 mètres. L'avion est donc sorti de la piste, s'est écrasé sur un mur avant de finir sa course dans une maison du quartier cossu de Farrukhabad (en), une localité du comté de Fardis (fa) dans la province d'Alborz[8],[9]. Un incendie relatif à l'accident s'est développé juste après. Les premiers rapports font état de seize ou dix-sept personnes à bord (dont une femme[9]), toutes décédées sauf une[6],[8]. L'unique survivant, l'ingénieur de vol de l'appareil a été conduit à l'hôpital Shariati (fa) dans un état critique[4]. Aucune victime au sol n'est à déplorer[8].

Le Boeing 707 après sa sortie de piste.

Enquête[modifier | modifier le code]

Une enquête a été ouverte sur l'accident[4]. Les enregistreurs phoniques ont été retrouvés dans les décombres de l'appareil[8], de même que les enregistreurs de paramètres et le système de gestion de vol[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le crash d’un avion-cargo de l’armée iranienne avec 16 personnes à bord (photos, vidéo) », sur SputnikNews.com, (consulté le 15 janvier 2019).
  2. a et b (en) Simon Hradecky, « Crash: Saha B703 at Fath on Jan 14th 2019, landed at wrong airport », sur Avherald.com, (consulté le 15 janvier 2019).
  3. a b et c (en) « ASN Aircraft accident Boeing 707-3J9C EP-CPP Fat'h Airport », sur Aviation-safety.net, (consulté le 15 janvier 2019).
  4. a b c et d (en) Tom Livingstone, « Flight engineer survives Iran plane crash », sur 9news.com, (consulté le 15 janvier 2019).
  5. (en) James Mitchinson, « Ageing military cargo jet crashes, killing 15 », The Yorkshire Post,‎ , p. 10 (ISSN 0963-1496).
  6. a et b (en) « Boeing 707 cargo plane crashes near Tehran, claims 16 lives », sur TehranTimes.com, (consulté le 15 janvier 2019).
  7. (en) « Iranian Army Boeing-707 Crashes Near Tehran, 15 Killed (PHOTO, VIDEO) », sur SputnikNews.com, (consulté le 15 janvier 2019).
  8. a b c et d (en) « Iran cargo plane crash 'leaves 15 dead' near Tehran », sur BBC.com, (consulté le 15 janvier 2019).
  9. a et b (en) « Bodies of 10 victims of plane crash identified », sur IRNA.ir, (consulté le 15 janvier 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]